De qui se moque-t-on ?

… des citoyens de Fourqueux apparemment !

Il suffit de s’intéresser aux évènements récents pour convaincre celles et ceux qui ne le seraient pas encore.

Au-delà des promesses de concertations clamées haut et fort au moment des élections, il semble bien que Fourqueux devienne un quartier périphérique à l’abandon et sans intérêt… si ce n’est pour les projets de ‘ville-Soleil’ de l’équipe municipale de Saint-Germain-en-Laye.

Antennes mobiles 5G au voisinage des structures d’accueil des jeunes enfants

Aucune concertation/information pour l’approbation accordée par la mairie à l’installation d’antennes mobiles 4G et 5G, alors même que ce projet est à proximité immédiate d’une crèche (50m) et d’un groupe scolaire regroupant maternelle et élémentaire (à 250m). Le principe de précaution aurait clairement dû prévaloir compte tenu des interrogations relatives aux ondes électromagnétiques.

Pourtant, rien… alors même que l’alinéa 1er de l’article 5 du Code des postes et des télécommunications dispose que « le dossier d’information fourni par les opérateurs à la Mairie préalablement au dépôt de la déclaration préalable doit préciser les actions engagées pour assurer qu’au sein des établissements scolaires, crèches ou établissements de soins qui sont situés dans un rayon de cent mètres de l’antenne-relais, l’exposition du public au champ électromagnétique émis par l’équipement ou l’installation soit aussi faible que possible tout en préservant la qualité du service rendu.« 

28 logements sociaux rue des 12 Arpents

Aucune concertation/information pour le permis de construire accordé à Domnis pour des logements sociaux rue des 12 Arpents.
Notre demande de communication de l’intégralité des pièces du permis de construire n’a, 7 jours plus tard, toujours pas eu la moindre réponse !
Il semble par ailleurs qu’aucun appel d’offres n’ait été effectué pour cette réalisation. nous en sommes réduits à des conjectures : Serait-ce parce qu’un élu de Saint-Germain-en-Laye siège au conseil d’administration de Domnis ?

Château d’eau rue du Val fleuri

La construction d’un réservoir en haut de la rue du Val fleuri (contesté par des riverains et l’association de Protection des Terres Fleuries) n’aura d’utilité que pour le centre de Saint-Germain-en-Laye puisqu’elle vient pallier la désaffection programmée des 2 châteaux d’eau de la rue Léon Désoyer… Pour pouvoir transformer ces derniers en restaurant et bar-belvédère, avec logements en co-living (projet du Clos Saint-Louis – quartier de l’hôpital) !

Le projet prévoit un restaurant en haut de l’un des deux châteaux d’eau à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

On se demande au passage ce qu’il va advenir des nombreuses antennes 3G/4G/5G qui hérissent actuellement ces 2 châteaux d’eau !

Mais là où on se moque encore plus de nous c’est lorsque l’on reprend les « engagements » présentés par D. Level, M. Vénus et E. Guyard lors de la réunion publique du 23 juin supposée être de concertation !

Parmi les éléments présentés, figuraient les « engagements » en terme d’organisation du chantier

Ces différents points n’ont pas été respectés :

  • Début des travaux de terrassement un matin, dès 7h, et avant que les référés préventifs promis n’aient eu lieu.
  • Occupation du domaine public puisque, après quelques semaines, un arrêté était signé pour neutraliser 2 places de parking au détriment des riverains et que du matériel a été stocké de nombreux jours sur la rue.
  • Livraison en pleine nuit (4h30 du matin) d’une nacelle.
  • Travaux le 11 novembre jour férié.
  • Travaux prévus jusqu’à 18h30 par le maître d’œuvre (Pinto).
  • Stationnements erratiques et non conformes à l’arrêté ci-dessus qui indique précisément dans son article 2 : « Le dépôt de tout matériel doit se faire au sein de la zone de travaux » (sic!).
17 novembre 2020
  • Rotations de camions très soutenues : certains jours plus de 30 !
  • Voies bloquées plusieurs fois sur des durées de 30 à 45mn empêchant des riverains de sortir.
17 novembre 2020
  • Haies et murs endommagés
17 novembre 2020
17 novembre 2020

Les services de la mairie plusieurs fois prévenus ont invariablement répondu ‘ce n’est pas ce qui était prévu‘, ‘on va faire une mise au point avec les entreprises‘, ‘ils exagèrent‘, … mais au-delà des mots, les actions semblent absentes. Ce sont les riverains qui doivent s’interposer et faire stopper incivilités et débordements. C’est pourtant à la municipalité et ses services de faire respecter et de respecter ses engagements… en attendant c’est la vie quotidienne des riverains qui est altérée de manière insupportable (vibrations des maisons, bruits incessants,…)

Règlement Local de Publicité de Fourqueux

Là encore, un simulacre de concertation avec une réunion publique fantôme. On apprend incidemment que le bilan de cette « concertation »
sera présenté au conseil municipal du 26 novembre.
Incroyable mais vrai !

Comment considérer qu’une véritable concertation ait été menée alors que les associations devaient être invitées à une réunion le 6 février et que Fourqueux-Citoyen, pourtant dûment enregistré comme association sur le site de la mairie, ne l’a pas été.
Tout est à reprendre à zéro : Une vraie concertation doit être organisée pour l’information détaillée et la prise en compte des avis des citoyens et des associations de Fourqueux !

Conseil Consultatif Citoyen

Et même pour cette promesse de mise en place d’un Conseil Consultatif Citoyen, pourtant dans les chartes de la Commune Nouvelle, on attend… les calendes grecques, c’est-à-dire lorsqu’il n’y aura plus de sujets à débattre ! Il est vrai qu’il en est de même depuis près de 2 ans (depuis la fusion-absorption) avec le conseil communal de la commune déléguée enfin créé le 11 juin dernier (délibération adoptée en conseil municipal de la Commune Nouvelle) et qui n’a tenu aucune séance officielle !

La fusion devait, aux dires de ceux qui nous l’ont imposée, être bénéfique à tous points de vue. Nous en sommes loin, et même très loin ! Notre village est délaissé et ignoré !

Les élus non majoritaires en attestent :

Image

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Soutenez-nous, donnez-nous les moyens de
vous défendre et de vous informer :

>> adhérez ou faites un don <<

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.