Conseil Consultatif Citoyen : Silence on verrouille !

Voilà une ‘promesse’ issue de la charte de gouvernance produite par Arnaud Péricard et Daniel Level pour vanter les modalités de l’annexion de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye, celle de la création d’un Conseil Consultatif Citoyen (3C) de Fourqueux :

« Le Conseil consultatif citoyen pourra être présidé par le Maire de la commune déléguée ou son représentant. La composition du Conseil consultatif citoyen pourra être arrêtée par le Conseil Municipal de la commune nouvelle, sur proposition du Conseil communal de la commune déléguée. Il est composé d’élus membres de chaque Conseil communal et de représentants de la société civile (associatifs, institutionnels et citoyens). Le Conseil consultatif citoyen pourra être consulté par la commune nouvelle ou la commune déléguée pour tous sujets relatifs à l’action communale, prioritairement à l’échelle de son territoire (exemples : subventions aux associations, projets d’aménagement, évolutions des services publics, …). Le Conseil consultatif citoyen pourra s’autosaisir d’une question relative à son territoire. »

Pourtant à l’arrivée ce « machin » dont nous craignions le manque de transparence, se révèle de plus en plus comme une manipulation loin de l’esprit d’une démocratie participative et citoyenne comme nous l’espérons.

Le 3C s’avère au fil des mois comme un simple artifice donnant l’illusion d’une concertation avec les Fourqueusiens : Ses membres font tous partie de la liste A.Péricard/D.level ou ont été ‘soigneusement’ choisis par eux, rejetant au passage la candidature de Fourqueux-Citoyen.

On s’étonnera au passage que si les membres du 3C sont officiellement au nombre de 18, le Maire de Saint-Germain-en-Laye, bien qu’élu n’habitant pas à Fourqueux y soit présent :

On constate même, en allant sur le site de la ville de Saint-Germain-en-Laye, qu’il y a 2 intrus supplémentaires parmi les membres : Priscille Peugnet (Maire-adjointe chargée du Tourisme, de la Vie associative et de la Citoyenneté) et Robin Hénot (Chargé de mission participation citoyenne). Il s’agit donc bien d’une anomalie destinée à encadrer cet organe !

Non content de cette sélection, les débats y sont secrets, sans compte-rendu fourni à l’ensemble des élus de la commune… Il est vrai qu’il y aurait bien peu de choses à dire puisque les comptes-rendus internes, lorsqu’ils existent sont aussi expurgés que possible des remarques ou questions concrètes.

Ce bidule n’a servi jusqu’à présent qu’à informer ses membres de choses futiles, sans discussions sur le fond, d’après les informations que nous avons pu reconstituer :

  • Présentation du mobilier urbain (plans, panneau électronique, abribus)…. choisi par Saint-Germain-en-Laye.
  • Présentation de la rénovation du réseau de gaz dans la rue de Saint-Nom.
  • Annonce d’un barrage de la même rue de Saint-Nom pour la journée d’installation des antennes SFR.
  • Point sur les subventions… accordées aux associations de Fourqueux (certains des membres sont présidents de ces associations !).
  • Visite du cimetière.

Il était prévu qu’il puisse s’auto-saisir de sujets… mais rien n’indique dans son règlement interne les modalités d’une telle possibilité. Il eut donc fallu revoir ce règlement pour y apporter les précisions nécessaires… mais non, si le règlement interne est modifié c’est pour renforcer encore plus la confidentialité de son fonctionnement que nous dénoncions déjà lors de sa création.

C’est ainsi que le Maire a présenté, au dernier conseil municipal une délibération imposant aux Conseils Consultatifs une confidentialité totale sur les documents qui leur sont présentés ou soumis… jusqu’à 11 ans après la date concernée !

Si on peut comprendre qu’une certaine confidentialité soit requise compte tenu de droits d’auteur, ce prétexte ne peut être utilisé pour l’imposer à tous les documents, sans aucune distinction : Même l’ordre du jour qui n’est jamais officiellement divulgué serait alors considéré comme confidentiel ?

Comme vous pouvez le constater, la seule réaction d’Arnaud Péricard est de faire remarquer qu’il est déçu par Keyne Richard (Saint-Germain écologique et solidaire) et qu’il devrait « en subir les conséquences » (?) et que Christophe Bentz (Audace pour Saint-Germain) est en campagne car il ose pointer du doigt des dysfonctionnements… mais monsieur le Maire, également candidat aux élections départementales, n’est bien sûr pas en campagne ! Quand à Daniel Level il prétexte que les citoyens pourraient se méprendre sur la qualité des documents fournis ! On rêve… il ne s’est pas encore aperçu que la population de Fourqueux est majoritairement CSP+… à moins que ce soit précisément cela qui l’inquiète : les habitants pourraient passer au crible les préparatifs de délibération et mieux en comprendre les tenants et les aboutissants !

En fait, on s’aperçoit que s’il y a bien une personne en campagne c’est bien le maire Arnaud Péricard qui passe le plus clair de son temps à tracter, poster des messages sur Twitter ou Facebook, quand ce n’est pas à intervenir sur les plateaux de télévision pour donner son avis sur tout !

On peut remercier et féliciter les élus des groupes Audace pour Saint-Germain et Saint-Germain écologique et solidaire qui ont voté contre cette délibération invoquant notamment le manque de transparence que nous dénonçons depuis l’origine.

On ne pourra que constater qu’Arnaud Péricard et Daniel Level survendent ces instances de conseil discrétionnaire qui ne sont utiles qu’à leurs propres ambitions. Bien trop distants pour réellement écouter leurs concitoyens qui attendent toujours et encore un vrai dialogue, une véritable implication et non pas une course aux fonctions.

 On pourra relever à ce titre, que Fourqueux-Citoyen a adressé le 18 mai un courrier au Maire et au Maire-délégué à propos du projet de la Gravière des Hézards (« Terres de l’Hôpital »)  

Ni Arnaud Péricard, ni Daniel Level, n’ont daigné répondre à ce jour, soit depuis 1 mois : même pas le moindre accusé de réception malgré une première relance le 31 mai, puis une deuxième le 10 juin.

Vraiment une curieuse conception de l’écoute et de l’attention aux ‘administrés’ qui figurent pourtant sur les documents électoraux qui sont distribués actuellement… même pas honte !

Mobilisez-vous : votre avenir vous appartient !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments