Fourqueux actualités 20 janvier 2020

Nous ouvrons une petite page pour vous tenir informés au plus près des actualités de notre village de Fourqueux :

Calendrier de Collecte des Déchets 2020 – Fourqueux

Pour que vos poubelles soient vidées vous devez les sortir la veille au soir du passage des camions à partir de 19h, selon le calendrier élaboré chaque année par la CASGBS (Communauté d’agglomération Saint Germain Boucles de Seine). Ce calendrier était distribué normalement dans vos boîtes aux lettres… mais ce n’est apparemment plus le cas pour de très nombreux Fourqueusiens.

Vous pouvez télécharger le calendrier sur le site de la CASBGS ou directement via ce lien : Calendrier 2020

Et pour ceux qui préfèrent récupérer un exemplaire original cartonné, vous pouvez vous adresser à la mairie déléguée de Fourqueux.

Enfin pour les plus technophiles, sachez qu’il existe une application gratuite « Boucle_Tri » sur laquelle vous retrouvez :

– vos jours de collecte personnalisés
– un mini-guide du tri interactif
– les rappels pour vos sorties de bacs

L’application est disponible gratuitement sur App Store (iPhone), Google Play (Androïd) ou Ici (autres terminaux). Tous les détails sur le site de la CASGBS

Trophée des buralistes

Notre café fourqueusien « Le Brittany » (bar, tabac, loto), juste à côté de la boulangerie, a été présélectionné dans le cadre des trophées des buralistes, pour le Trophée de l’Accueil ! Il faut donc lui donner toutes les chances de remporter ce trophée en votant sur la page suivante : http://trophees.buralistes-idf.fr

Le vote est ouvert entre le 15 janvier et le 28 février à midi et il est possible de voter chaque jour pendant cette période, offrant ainsi un nombre maximum de votes à Sylvie (la propriétaire) qui compte sur vous.

Sport

Quelle représentativité pour Fourqueux ?

Dans la perspective des élections municipales la question de la représentation des électeurs de Fourqueux se pose avec une acuité renouvelée. Dans sa colonne de Libres opinions publiée dans le dernier Journal de Saint-Germain le groupe d’élus minoritaires NEF revient sur la publication en début de mois par Le Parisien d’un article partisan faisant ressortir essentiellement les avantages de la fusion forcée.

Fourqueux-Citoyen était également intervenu pour réclamer un droit de réponse suite à cette publication pour laquelle un rendez-vous téléphonique avait été programmé avec le journaliste du Parisien, mais n’a pas été honoré comme il en était convenu.

Cette publication occulte une opinion assez largement partagée à Fourqueux : la commune nouvelle est inacceptable en l’état. Elle a en effet été imposée aux habitants par les maires sortants en ignorant leur avis (pourtant clairement exprimé lors de la consultation du 30 septembre 2018) et ces mêmes maires ne respectent même pas la charte de Gouvernance qui avait été mise en avant pour convaincre (en vain) la population.

Vous trouverez ci-après les textes des 2 mises au point produites tant par Fourqueux-Citoyen que par Nouvelle Énergie pour Fourqueux.  Lire la suite « Quelle représentativité pour Fourqueux ? »

Elections Municipales 2020 (mode d’emploi)

Contexte :

Les élections « municipales » ont pour objet l’élection des conseillers municipaux et des conseillers communautaires et auront lieu les dimanches 15 mars (1er tour) et 22 mars (si 2ème tour).

L’élection a lieu au niveau de la Commune Nouvelle. Il n’y a donc pas de listes différenciées pour Fourqueux et Saint-Germain-en-Laye. Chaque liste présentera probablement quelques personnes de Fourqueux réparties au sein de celle-ci. Lire la suite « Elections Municipales 2020 (mode d’emploi) »

Voeux d’Arnaud Péricard : quand la Constitution vient au secours de la fusion

 

(Extrait de la cérémonie des vœux 2020 d’Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye, en présence de Gérard Larcher, président du Sénat, et de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, gymnase des Lavandières, Saint-Germain-en-Laye – samedi 11 janvier 2020)
.

Nous avons extrait pour vous un premier extrait, celui qui nous concerne le plus directement.

Les mots ont-ils encore un sens ?

Arnaud Péricard appelle désormais au secours la constitution de la Vème République pour tenter de justifier l’annexion forcée de Fourqueux en 2019. « Qui peut dire que nous avons cherché à démanteler nos communes ? (…) Si nous nous sommes rapprochés ce n’est pas par autoritarisme ou goût du pouvoir ».

C’est tout de même le premier thème local qu’il aborde devant le président du sénat et la présidente de région. On en déduit que c’est pour lui un élément de bilan important de sa courte mandature 2017-2020. Dur dur de rassembler les pièces à décharge avec une petite coloration démocratique (les institutions) pour justifier les errements d’une fusion dont la charte de gouvernance n’a pas été respectée comme l’avouait la veille à L’Espace le maire délégué de Fourqueux, non sans essayer (voir vidéo ci-dessous) de faire porter le chapeau… aux opposants, alors que la responsabilité des « plaies ouvertes » incombe bien à ce groupe d’élus qui ne respectent pas la population majoritairement opposée à cette annexion !

(Extrait des vœux de Daniel Level, maire délégué de Fourqueux, Espace Pierre Delanoë, Fourqueux – vendredi 10 janvier 2020)

Et si c’était à refaire messieurs les maires ?…

Obéissance mais… Résistance !

 

Extrait de la cérémonie des voeux 2020 d’Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye, en présence de Gérard Larcher, président du Sénat, et de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, samedi 11 janvier 2020, gymnase des Lavandières, Saint-Germain-en-Laye.

Ce passage se situe à la fin de l’intervention d’Arnaud Péricard. En plus de sa référence aux institutions de la Vème République, Arnaud Péricard veut placer 2020 sous le regard de Charles de Gaulle et cite à son propos le philosophe Alain :

« Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l’obéissance, il assure l’ordre ; par la résistance il assure la liberté ».

Résistance et Obéissance : un résumé de l’opération Commune Nouvelle ?… Pour ce qui est de la résistance, Fourqueux-Citoyen s’est engagé très tôt et de manière déterminée contre la soumission au dictat de quelques-uns, mais Fourqueux n’a pas encore été libérée !

Arnaud Péricard aura eu encore d’autres mots qui font vraiment chaud au cœur : « La France est un projet d’adhésion pas un projet de rejet ». Mais malheureusement ce ne sont que de belles paroles qu’il ne respectera probablement pas plus demain qu’hier.

Il aurait été judicieux qu’il s’inspire des paroles d’Edouard Philippe : « Quand vous demandez aux gens qui vous disent ‘non’ et que vous le faites quand même ça peut pas bien se passer. Ça a profondément affaibli la relation entre le pouvoir et les citoyens. »

Voeux du maire délégué : Invités ou pas ?

C’est la semaine des vœux des maires ! Et à Fourqueux on est à la fête car en plus des vœux du maire de Saint-Germain-en-Laye Arnaud Péricard au gymnase des Lavandières samedi 11 janvier à 19h00 (il faut s’inscrire ici), nous avons droit, comme l’année dernière, aux vœux du maire délégué Daniel Level à L’Espace la veille, ce vendredi 10 janvier à 19h00.

A Fourqueux, une banderole a été déployée lundi devant la boulangerie, ce qui laisse penser que tous les habitants sont invités à ce grand moment d’autosatisfaction… D’ailleurs on se demande bien pourquoi il pourrait en être autrement pour un évènement organisé avec vos impôts… même si l’entre soi, l’entre amis du maire, règne depuis toujours en cette occasion.

Cette réunion communale étant désormais publiquement annoncée sur la voie publique nous pensions en toute bonne foi pouvoir nous présenter ce prochain vendredi en début de soirée aux portes de L’Espace. A l’heure où nous écrivons ces lignes rien ne laisse penser qu’il pourrait en être autrement… Lire la suite « Voeux du maire délégué : Invités ou pas ? »

Document : Arnaud Péricard semble ignorer ce qui se passe à Fourqueux

Cela se passait jeudi soir, au cours du conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye (apparemment le dernier de la mandature) et nous avons assisté à une intervention plus que surprenante du maire de la Commune Nouvelle, Arnaud Péricard.

Matthieu Cadot (élu NEF), intervient pour s’indigner des conditions dans lesquelles les attributions de subventions aux associations de Fourqueux au titre du budget 2020 ont été réalisées. Une affaire apparemment rondement menée, à huis clos, entre le maire adjoint de la commune déléguée de Fourqueux (chargé de la vie associative) et le maire délégué de Fourqueux. Aucun débat donc, aucune confrontation ou contre-proposition et les élus « minoritaires » exclus de fait de ce petit arrangement. Le maire de Saint-Germain-en-Laye Commune Nouvelle n’y trouve rien à redire alors qu’il s’émerveillait encore récemment du dynamisme de la vie associative dans son « quartier » de Fourqueux. Le maire-délégué de Fourqueux justifiant avec aplomb qu’il « y avait un problème de temps ! »…Pourtant, pour le budget 2019, on était allé encore plus vite tout en respectant les règles de base de prise en compte des travaux des commissions municipales.

Mais pourquoi s’indigner ? Toutes les associations n’ont elles pas eu ce qu’elles voulaient ou presque !… Lire la suite « Document : Arnaud Péricard semble ignorer ce qui se passe à Fourqueux »

Budget politique et Cagnotte provisoire… ne pas se fier aux apparences !

Le conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye Commune Nouvelle du jeudi 19 décembre 2019 a voté le budget « primitif » 2020 de la collectivité. Habituellement on prend son temps, jusque février ou mars pour voter ce budget. Mais la perspective de l’élection municipale du 15 mars 2020 change la donne. Et comme la fusion avec Fourqueux est une très très bonne affaire -nous l’avons déjà souligné ici-, il faut vite mettre en exergue ce profit exceptionnel (à nos dépens, nous Fourqueusiens) avant d’entrer en campagne électorale dès le début du mois de janvier.

Mais Laurent Paul (élu NEF), est venu, jeudi soir, fort justement entamer l’auto-satisfaction de la majorité municipale. Nous avons extrait ci-dessous la vidéo de son intervention et la réaction peu conciliante d’Arnaud Péricard (à vous de juger) ce que déplore ensuite Anne Gommier (élue ‘minoritaire’ de droite).

La plupart des surplus de recettes procurés par l’annexion de Fourqueux sont en effet ponctuels ou très provisoires. Laurent Paul a raison de le souligner : bientôt ces « récompenses » à la création de la Commune Nouvelle seront oubliées… et on devra supporter à Fourqueux dès 2021 ou 2022 le train de vie de la ville royale.

Un an après… une fin de mandat cahotique

Il y a tout juste un an, lors d’un ultime conseil municipal convoqué d’urgence le 17 décembre 2018, un groupe d’élus, embrigadés derrière le maire Daniel Level, approuvait l’annexion de notre « village » par Saint-Germain-en-Laye au sein d’une Commune Nouvelle du même nom. L’annexion de Fourqueux était prononcée par 15 voix contre 10 et 2 abstention/enveloppe vide.

 

Nous avons tous en mémoire cette séance tragique d’autodestruction, contre l’avis massif et majoritaire des habitants de Fourqueux, sans réels débats de fond et sans véritable légitimité. Un an après on peut regretter que rien n’ait été fait pour ramener la paix et la sérénité dans notre village.

La charte de gouvernance de la Commune Nouvelle prévoyait l’installation d’un conseil communal rassemblant les 27 élus de Fourqueux. Une sorte de conseil municipal de la commune déléguée au plus proche des habitants (comme avant !). Il aurait pu délibérer en séance publique du règlement local de publicité -comme le suggérait Arnaud Péricard lui-même lors d’un récent conseil municipal- ou sur les subventions aux associations du désormais « quartier » de Fourqueux. Ce conseil communal n’a jamais été installé et ne le sera pas avant les élections municipales de mars prochain. Il risque fort de ne jamais voir le jour compte tenu de l’absence de volonté du désormais « maire délégué » Daniel Level.

Ce lundi 16 décembre, ces mêmes 27 élus de Fourqueux étaient convoqués pour une commission générale, bien à l’abri du public ! Et il a délibéré… Lire la suite « Un an après… une fin de mandat cahotique »

La vidéosurveillance est arrivée… très discrètement à Fourqueux !

C’était prévu dans le plan d’investissements de 21 millions d’euros de Saint-Germain-en-Laye pour 2019 : installation de 8 nouvelles caméras de vidéosurveillance dans l’espace public dont les 2 premières pour Fourqueux.

Elles sont désormais en place. L’une près de la mairie à l’angle de la place de la Grille et de la rue des 3 Quignons. L’autre à l’angle de la rue de Saint-Nom et de la rue Carnot (face au Britanny). Lire la suite « La vidéosurveillance est arrivée… très discrètement à Fourqueux ! »

Fourqueux-Citoyen prêt pour de nouveaux combats !

Mardi 3 décembre, notre association Fourqueux-Citoyen tenait une Assemblée Générale Extraordinaire à la salle des fêtes de Mareil-Marly.

Cette AGE était convoquée pour valider la modification des statuts et l’adoption d’un règlement intérieur afin d’avoir plus de souplesse dans le fonctionnement et d’élargir l’objet de notre association. Sur nos 150 adhérents, 63 étaient présents ou représentés, garantissant sans problème le quorum requis pour cette AGE.

Les nouveaux statuts et le règlement intérieur associé ont été adoptés à l’unanimité. Lire la suite « Fourqueux-Citoyen prêt pour de nouveaux combats ! »

«Sur la forme cela n’était pas parfait» (la fusion de communes)

Soutenu à la fois par LaREM et Les Républicains, Arnaud Péricard ne s’est pas encore déclaré candidat à sa propre succession à la mairie de Saint-Germain en mars prochain. Mais ce mercredi il rodait déjà ses arguments de campagne lors d’une « réunion d’appart » dans une grande maison du Saré à Fourqueux devant une cinquantaine d’électeurs du quartier, pour beaucoup acquis à sa cause et donc favorables à l’annexion de Fourqueux par Saint-Germain. Mais nous y étions quand même, donc les informations qui suivent sont de première main et peuvent être confirmées par des dizaines de témoins. Parmi eux  quelques élus de Fourqueux : Daniel Level, Mark Venus, Nathalie Lesueur et Anne de Jacquelot (NB : nous respectons le caractère privé de la réunion du 04/12 et la photo ci-dessus est tirée du Facebook Live du 28/11). Lire la suite « «Sur la forme cela n’était pas parfait» (la fusion de communes) »

L’annexion de Fourqueux est une excellente affaire… pour Saint-Germain !

On l’avait déjà analysé, mais ça fait mal de l’entendre en plein conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye Commune Nouvelle… officiellement confirmé de la part d’un élu d’opposition*, conforté par le maire.

Aucun mot de leur part pour dire les avantages apportés aux habitants de Fourqueux… car ils ont bien du mal à les identifier.

Aucune demande de prise de parole de la part de l’ancien maire de Fourqueux pour s’expliquer, pour dire qu’il aurait agi dans l’intérêt de ses administrés… car les avis et intérêts des Fourqueusiens n’ont pas été pris en compte .

Aucune intervention pour dire que cette annexion était souhaitée par une majorité des habitants de Fourqueux… car, bien sûr, ce n’est pas vrai, la ‘grande consultation citoyenne’ municipale (2 sur 3 contre) et la pétition citoyenne (plus de 50% des habitants contre) ayant manifesté leur rejet.

Cela s’est passé jeudi dernier à l’occasion du débat sur le Rapport d’Orientation Budgétaire 2020. Rapport qui montre bien que, côté charges, la fusion de communes n’apporte aucune économie, la masse salariale continuant même à progresser légèrement en 2020 (+0,6%).

Vous pouvez retrouver la vidéo du conseil municipal et la liste des délibérations sur cette page. L’intervention de Pascal Lévêque est à 2h26.


(*) Pascal Lévêque, conseiller municipal, conseiller communautaire, groupe Saint-Germain Autrement (gauche).

Une demande toujours non satisfaite de plus de démocratie locale

Depuis la révolte des gilets jaunes démarrée il y a un an, suivie par le grand débat national, une demande de plus de démocratie locale et participative s’est clairement manifestée et a été largement relayée par les médias et même par les élus en place.

Ensuite deux textes de lois ont été examinés par le parlement au cours de l’été et l’automne (le second texte est toujours débattu). Et si on les examine d’un peu plus près ils n’apportent rien à la démocratie locale. Ils renforcent les prérogatives des maires au sein des intercommunalités (conseil des maires), ils les protègent mieux (assurances), les indemnisent mieux dans certains cas. Plus un paquet de mesures d’ajustement qui n’ont guère d’intérêt pour ce qui nous concerne. Pourquoi pas… mais est-ce bien du domaine de la Loi ?

Et on s’impatiente. Quand arrivera ce supplément de démocratie basique, du quotidien, de la vie locale, citoyenne tant attendu ? L’exigence par exemple du référendum pour les habitants concernés en cas de fusion de communes ? Certainement pas dans la loi Gatel ou la loi relative à l’«Engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique». Toutes deux semblent directement dictées par l’Assemblée des Maires de France ou quelques sénateurs influents. On y relève même des dispositifs qui vont à l’encontre des recours citoyens. 

Ainsi dans la loi Gatel on relève une plus grande liberté d’organisation des communes nouvelles quitte à supprimer rapidement mairies annexes et communes déléguées.

Dans la loi «Engagement dans la vie sociale et proximité de l’action publique» (qui n’est pas encore définitivement votée) on lit avec un certain effroi ce passage :

Pour assurer la sécurité juridique de leurs actes, les collectivités locales peuvent demander aux préfets des « conseils de légalité » sous la forme de prises de position formelle. Le but de cette disposition est d’étendre le rescrit administratif aux collectivités pour l’exercice de leurs compétences. Les actes pris conformément à la position exprimée par le préfet l’empêcheront par la suite de les déférer au tribunal administratif.

Est-ce que cela veut dire qu’une délibération de conseil municipal approuvant une fusion de communes sans consultation citoyenne pourra ainsi être validée définitivement sans recours possible au niveau du préfet et avec encore moins de chances d’obtenir gain de cause auprès du tribunal administratif ? On peut le craindre. Une fois de plus, sous couvert de lois dont les intitulés accrocheurs laissent espérer des améliorations démocratiques et citoyennes ont découvre des dispositions qui vont à l’encontre des attentes pour une réelle démocratie participative.


Pour en savoir plus :

Loi Gatel : La loi « Communes Nouvelles » expliquée aux élus – Qu’est-ce qui change ?

Loi « Engagement dans la vie sociale et proximité de l’action publique »

 

Daniel Level 12 – Arnaud Péricard 3

Le score est sans appel ! Le maire délégué de la commune déléguée de Fourqueux s’affiche partout…

Si notre calcul est exact, D. Level apparaît 12 fois en photo dans l’ A Propos de Fourqueux Village international n°267 et pas moins de 4 fois à la Une de celle-ci . Cette publication dont il est le Directeur de la Publication ne comporte pourtant que 8 pages. 

Paru le même jour, le Journal de Saint-Germain n°755 qui lui comprend 12 pages est à saluer pour sa retenue en période quasi pré-électorale. Il ne contient en effet que 3 photos d’Arnaud Péricard (maire de la commune nouvelle Saint-Germain-en-Laye) : Aucune en Une et une de celles-ci à l’occasion de la célébration d’un mariage.

C’est un adhérent fondateur de Fourqueux-Citoyen qui nous a alerté ce samedi à ce sujet, nous faisant part de sa surprise en comparant les deux parutions arrivées en même temps dans sa boîte aux lettres en cette fin de semaine. Cet étalage, cette propagande sont plutôt mal venus de la part de celui qui est le principal artisan de la disparition de la commune de Fourqueux au 1er janvier 2019 (jusqu’à nouvel ordre puisque le Tribunal Administratif est toujours saisi de deux recours pour annuler la délibération suicidaire de décembre 2018).

Dans le même temps la newsletter hebdomadaire de « Ville de Fourqueux » – qui paraissait jusqu’à présent très régulièrement tous les jeudis en fin de journée – ne tombe plus depuis deux semaines dans notre boîte de courriel. Il faut dire qu’elle manquait singulièrement d’intérêt depuis déjà quelques mois, relayant beaucoup d’informations hors sujet faute d’événements notables concernant notre village.

On peut regretter au passage que, contrairement à la promesse faite, le quartier de Fourqueux n’ait pas été véritablement associé à l’Estival 2019 de Saint-Germain-en-Laye (exception faite de la prestation du chanteur Alain Schneider pour les enfants de l’école). Encore un rendez-vous raté !

… et une partie du voile qui tombe sur les mirages construits pour essayer de justifier la fusion dont les habitants de Fourqueux ne voulaient pas !