28 logements sociaux – rue des 12 Arpents

Le confinement n’arrête pas les projets de la Commune Nouvelle de Saint-Germain-en-Laye sur le territoire de Fourqueux !

Après le projet de réservoir, les antennes mobiles d’Orange, voici désormais la construction de logements sociaux, rue des 12 Arpents :

Le permis de construire PC 078 551 20 Z0053 a été accordé le 23 octobre à Domnis pour la construction de 28 logements sociaux. L’affichage a été réalisé sur le terrain ce lundi 9 novembre à 11h :

Domnis n’est pas inconnu des Fourqueusiens puisque ce bailleur social a déjà réalisé les 10 logements sociaux du Bogey (rue de Neauphle) et s’était vu accorder un permis pour 17 logements sociaux 14 allée des Jardins.

Fort heureusement la mobilisation de l’Association de Préservation du Quartier des Mulerons et de Fourqueux-Citoyen ont conduit à l’abandon (temporaire ?) de ce projet.

A ce stade, nous ne savons rien de ce nouveau projet :

  • Aucune information communiquée aux riverains,
  • Aucune information publiée dans les Fourqueux-Infos de la Commune Nouvelle de Saint-Germain-en-Laye,
  • Aucune information de la commune déléguée que ce soit par le biais du Maire délégué ou des élus du conseil communal délégué !

Cela ne change malheureusement pas de la ‘discrétion’ habituelle !

Nous vous tiendrons informés dès que nous en saurons un peu plus…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Soutenez-nous, donnez-nous les moyens de
vous défendre et de vous informer :

>> adhérez ou faites un don <<

7 commentaires sur “28 logements sociaux – rue des 12 Arpents

  1. Avant les élections, le maire Arnaud Pericard m’ avait assuré que ce projet n’était pas prioritaire et de toute façon il y aurait une consultation des riverains.
    Parole non tenue. Nous sommes mis devant le fait accompli.
    C’est scandaleux.

  2. Alors je reprends mes notes… C’était lors d’une réunion de pré-campagne électorale à Fourqueux chez Jean-Claude Khann, le 4 décembre 2019. Devant au moins 50 personnes.
    Arnaud Péricard : « Pour les 12 Arpents ce sera beaucoup plus facile à faire [que pour l’allée des Jardins] le périmètre étant plus ouvert. Il y aura une maison rasée… Le permis n’a pas encore été déposé. Quand le projet sera abouti on demandera aux habitants de venir [à une réunion]. Il s’agit de privilégier les petits habitats collectifs de 10-12 logements »
    Au final, un an après, 28 logements au lieu de 10-12, sans aucune information des riverains avant dépôt et instruction de la demande de permis de construire… 😉

  3. Bonsoir
    Je suis allée aujourd’hui en mairie consulter le permis de construire (interdiction de prendre des photos). J’ai donc demandé qu’on me l’envoie en version numérique. Délai approximatif de la démarche 1 mois. Sachant que nous avons 2 mois à compter d’aujourd’hui (pose du panneau) pour déposer un recours gracieux ou contentieux…

  4. Sur le fond : 2 bâtiments triangulaires reliés par une passerelle, R+2, nombreux balcons/terrasses, 8m en limite de propriétés (sur 3 cotés) et seulement 1 à 3m côté rue (donc quasiment en limite de la parcelle), 28 places de parking sous terrain (1/logement), 3 places de parking visiteurs sur la rue. Entrée des parkings par la bas de la parcelle. Aspects plutôt moderne mais très haut (12m) et toits assez plats. Public 100% social.

  5. Bonjour à toutes et à tous,

    Je ne peux pas m’y résoudre à ce manque de dialogue. Comment peut-on ainsi balayer tous les riverains à proximité de ce projet et ne pas les informer au préalable ? Mais j’ai l’impression que c’est une habitude… C’est bien dommage … les colères et les frustrations vont s’animer et le dialogue voulu après sera tendu… Comme cela a été le cas pour le dossier « 14 Allée des Jardins ».

    Lorsque nous nous engageons dans un mouvement citoyen, nous sommes habituellement convaincus par les objectifs qui l’animent. Je suis convaincu que Fourqueux Citoyen a un rôle à jouer au sein de notre commune afin de nous donner une position objective de la situation et de nous alerter sur des sujets divers. Les questions dans le texte sont pour nous évidentes et pourtant, la Municipalité refuse le dialogue préalable. Pourquoi ? La polémique est contreproductive mais nous devons nous mobiliser pour envoyer un message fort : nous existons.

  6. Werner je suis d’accord et scandalisée.
    Moi aussi le maire m’avais assuré que ce n’était absolument pas prioritaire comme projet et j’espérai vraiment qu’ils laisseraient tomber…
    Et en plus bien sûr aucune info aux riverains !!!
    Je suis prête à vous soutenir si vous engagez une action, c’est inadmissible !!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.