«La défusion… mais vous n’y pensez pas ?» Bien sûr que SI et de plus en plus !

Finalement nous avons eu une réponse indirecte de la part d’Arnaud Péricard à l’une des 20 questions concernant l’avenir de Fourqueux que nous avions adressées aux candidats. S’il a refusé de répondre à nos questions, il s’est cependant dévoilé au cours de son « Facebook Live » du 4 mars, où il est revenu sur la question de la fusion forcée de Fourqueux avec Saint-Germain-en-Laye. Cette fusion avait d’ailleurs soudain animé le débat organisé par TV78 la veille. Débat par ailleurs très intéressant que nous vous invitons à voir et à revoir avant de voter dimanche si ce n’est pas encore fait (lien à la fin de cet article).

Que répond Arnaud Péricard ?

Il considère que la fusion est une « évidence » (ça évite de réfléchir) et que la défusion est « impossible » tant ses bénéfices sont « immenses ». Pourtant les arguments du maire sortant de Saint-Germain-en-Laye sont bien minces pour justifier le maintien de la fusion forcée contre l’avis des Fourqueusiens… :

► Une police municipale qui « passe » enfin dans la commune devenue quartier : Ah bon c’est nouveau ? … et aucune statistique cependant sur la baisse de la délinquance ?… Non aucune !

► Une caméra de vidéosurveillance judicieusement placée « face à la porte d’entrée » des écoles Charles Bouvard pour protéger les petits : Faux, elle est bien éloignée, au-delà du Brittany, ne pouvant réellement voir l’entrée de l’école « du bas »… et sert en réalité à surveiller les bâtiments publics et les rues… comme Arnaud Péricard l’affirmait lors de sa réunion publique à Fourqueux ! Quant à l’entrée de l’école du haut rien du tout !… et, encore une fois, aucun chiffre permettant de juger de l’intérêt de ces caméras. Que dire de la caméra devant la mairie qui ne permet même pas de couvrir le distributeur de billets et n’a pas permis d’éviter les agressions qui s’y sont produites.

► Des menus bio pour la cantine : Une initiative que Fourqueux avait déjà prise bien avant la fusion et qui peut bien évidemment perdurer après une défusion ! … surtout compte tenu de l’augmentation très importante (+40%) qu’ont eu à subir de nombreuses familles en raison de la fusion !

► 1300 papiers d’identité (passeport ou cartes d’identité) établis à la mairie annexe de Fourqueux depuis l’été dernier : C’est bien le seul élément chiffré qui est fourni tant par Arnaud Péricard que par le maire délégué Daniel Level ! Voilà bien une superbe performance… qui n’est due, pour l’essentiel, que par le fait de drainer vers la mairie annexe les habitants des autres quartiers excentrés de Saint-Germain-en-Laye ! Quel magnifique atout pour les habitants de Fourqueux qui n’ont plus qu’un guichet administratif !

► Un million pour restaurer l’église Sainte-Croix : Cette restauration ne doit rien à la Commune Nouvelle car l’abandon de ce patrimoine n’a jamais été à l’ordre du jour et ce projet était déjà dans les tuyaux au moment de la fusion !… Trop facile de laisser entendre que les sommes viennent de la fusion alors que des aides départementales ou régionales sont mobilisées… au même titre sont captés par la Commune Nouvelle les impôts des habitants de Fourqueux et les droits de mutation de notre village !

► Extension du cimetière : Comme la restauration de l’église, il s’agit là d’un projet qui n’a pas besoin de la Commune Nouvelle pour se faire.

Le bilan tel qu’il est exposé est tellement dérisoire pour Fourqueux qu’Arnaud Péricard en vient à affirmer que beaucoup de villages envient cette fusion ! Ce ne sont en tout cas pas les echos que nous avons des habitants de Mareil-Marly qui redoutent, après les municipales, une nouvelle tentative pour les annexer. C’est probablement pour cela qu’Arnaud Péricard n’a pas voulu répondre aux questions sur de nouvelles fusions et à l’usage du référendum pour celles-ci, contrairement aux 3 autres candidats !

Écoutez cette réponse indirecte et tardive d’Arnaud Péricard à l’une de nos questions légitimes et faites-vous votre propre opinion. Nous n’inventons rien…

Pour retrouver la chronologie des faits :

  1. Questionnaire Fourqueux-Citoyen.
  2. Non réponse d’Arnaud Péricard lors de sa réunion publique à Fourqueux.
  3. Lettre d’Arnaud Péricard reçue par Fourqueux-Citoyen peu après.
  4. Réponse de Fourqueux-Citoyen à Arnaud Péricard.
  5. Débat TV78 des quatre candidats à la mairie de Saint-Germain-en-Laye.

3 commentaires sur “«La défusion… mais vous n’y pensez pas ?» Bien sûr que SI et de plus en plus !

  1. sans oublier que la « surveillance accrue  » en période d’absence est maintenant limitée à un mois par an
    vive la fusion !

  2. Toutes ces questions c’est à Mr LEVEL qu’il faut les poser et exiger qu’il y réponde car cette FUSION est avant tout de SA responsabilité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.