Gravière des Hézards : Curieuse démarche !

Le 19 février dernier nous vous révélions (ici) l’article relatif au projet découvert dans le n°65 (janvier 2021) de la discrète revue d’information de l’association Avenir Apei.

Nous déplorions, à cette occasion, qu’un tel projet puisse, une fois de plus, être construit sans la moindre concertation et en toute discrétion. Nous soulignions que les Fourqueusiens, notamment ceux des Terres Fleuries, étaient en droit d’avoir une présentation du projet avec esquisses afin que l’on recueille leurs préconisations. Tout cela avec l’objectif que tout soit fait pour optimiser ce très gros projet, dans l’écoute et la concertation.

Notre article a donné lieu à bon nombre de commentaires et de retours, tant sur notre site que sur les réseaux sociaux, révélateurs des inquiétudes légitimes des habitants.

Pour calmer les esprits, le maire de Saint-Germain-en-Laye (Arnaud Péricard) y est allé de sa contribution sur Facebook, considérant simplement que dès lors qu’il s’agissait d’un projet d’inclusion sociale il n’y avait pas lieu de « polémiquer »… comme si cela suffisait à accepter tout et n’importe quoi en l’état :

Le maire délégué (Daniel Level) a, quant à lui, assuré qu’il y aurait bien une réunion sur le sujet « dès lors que le projet sera au stade de la conception architecturale » !

Depuis, aucune information n’a filtré de la part de la mairie et ce n’est qu’aujourd’hui que l’on apprend que celle-ci a réuni ce mardi 4 mai à 18h30 en mairie déléguée de Fourqueux le « Conseil Consultatif Citoyen » pour une présentation du projet en présence de Marillys Macé (maire-adjointe chargée de l’Urbanisme et des Bâtiments), Paul Joly (maire-adjoint chargé du Logement, de l’Inclusion et de la Ville de demain) et d’ICADE (Promoteur).

La démarche est pour le moins curieuse et incompréhensible ! Pourquoi réserver une telle présentation à ce « CCC » constitué de quelques personnes, alors que ce sont avant tout les habitants des Terres Fleuries qui devraient être informés et consultés ?

C’est indispensable pour un projet d’une telle ampleur pour lequel on parle apparemment de :

  • 3 accès routiers (par la rue du Clos Corvée, la rue de la Vente… et un passage à créer rue de la Ferme des Hézards)
  • 120 places de parking, la majorité en souterrain, avec entrée par un côté et sortie par l’autre (comme à l’espace commercial des Vergers de la Plaine à Chambourcy)… et un trafic en conséquence !
  • 1 bâtiment en R+2 pour l’association Avenir Apei
  • 5 bâtiments en R+1 (locatif social, colocation pour personnes âgées en transition, personnel,…)
  • 1 bâtiment en RdC comme tiers lieu (espace coworking, conciergerie,… ?)
Le projet présenté par le promoteur Icade le 4 mai semble proche de cette première esquisse.

Tout se passe comme si la mairie était consciente d’avancer sur un terrain miné, qu’elle ne souhaitait pas se confronter aux habitants, demandant aux membres du « CCC » de lui faire des propositions pour lui permettre d’arguer, plus tard, d’une co-construction de cette zone !

Mais si l’on veut une adhésion au projet c’est bien dès maintenant et sans plus attendre (le projet a été initié il y a plus de 3 ans) qu’il est nécessaire de donner ou de rendre accessibles toutes les informations aux Fourqueusiens… et non, comme cela est désormais la règle à la mairie, une fois le projet bouclé n’offrant plus la possibilité que de discuter d’un ou deux arbres à déplacer ou à ajouter comme pour le projet de logements sociaux aux 12 Arpents !

Le déplacement du centre de vaccination intercommunal vers le Gymnase Philippe Pivert, libère l’Espace Pierre Delanoë et le calendrier du déconfinement doivent permettre de fixer dès maintenant une date pour une présentation publique et le lancement d’une vraie concertation. Nul besoin de consulter le « CCC » puisqu’il est clair depuis longtemps que les habitants souhaitent être directement partie prenante !

…à suivre !

N’oubliez pas de commenter (plus bas) ou de ‘Liker’ (tout en haut)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Soutenez Fourqueux-Citoyen, donnez-nous les moyens
de vous informer et de vous défendre :

>> adhérez ou faites un don <<

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Alain BOURGE
Alain BOURGE
1 mois il y a

Merci pour ce travail de recherche et d’analyse. Pour ma part, le projet n’est pas inintéressant, les constructions respectent le PLU dans sa hauteur à priori et n’est pas aussi violent que le projet 12 des Arpents et la construction du réservoir. j’habite dans le quartier des Terres Fleuries avec ma femme et mes enfants où nous avons un formidable cadre de vie c’est vrai et c’est pour cela que nous avons décidé de vivre ici. Maintenant la question majeur c’est la circulation, les flux de voitures : je le vois dans ma rue ceux qui habitent respectent les limitations de vitesses, les parents qui n’habitent pas dans le quartier et qui emmènent leurs enfants au tennis roulent plus vite. La sécurité, les transports publics.

Je regrette l’absence de dialogue de la Mairie sur ces sujets comme s’il était indiscutable que ces projets se fassent. Oui peut-être mais nous voulons être informés. Pouvons nous avoir la parole ? Pouvons nous donner notre opinion : notre désapprobation ou notre accord ? S’il est en phase de projet pourquoi la Mairie n’utilise pas le CCCF (Conseil Consultatif Citoyen de Fourqueux) comme relai d’information ou de « passerelle » entre les habitants Des Terres Fleuries et les représentants de la Mairie ? mais ont-ils (CCCF) les informations qui leur permettent d’étudier ce dossier dans de bonnes conditions ?

Aucune information relayée sur le journal de Saint Germain en Laye. Aucune information sur les travaux d’études du CCCF. Que font-ils ? un rapport est-il émis et présenté à la Mairie ? leurs suggestions et propositions sont-ils pris en considérations ?

Je suis prêt à discuter avec un représentant de la Mairie s’il le faut. je donne mon nom et mon téléphone

Alain BOURGE

Phil
Phil
1 mois il y a

Il est temps d’agir et ne pas attendre !
Nous ne sommes pas au 17ème siècle.
Nous ne sommes pas les employés du maire.
Cette zone doit rester vierge. Ils vont avoir les terres du camp des loges.

Marielle Canova
Marielle Canova
1 mois il y a

L’inclusion sociale ( avec un e à social) signifie l’inclusion dans la société. En quoi un projet en périphérie non seulement de St Germain, mais aussi de Fourqueux, est-il inclusif ? Situé dans un cul-de-sac, éloigné de 10′ de marche du Carrefour City, de la banque et de la pharmacie, de 20′ du centre médical (kinés, infirmières, médecins indispensables à des personnes en situation de handicap), et de la boulangerie ou du marché. Pour mon fils, handicapé moteur, on double les durées de trajet, et le R5 ne passe pas très souvent; il ne circule pas le dimanche. Comment faire des courses? Comment se rendre au centre médical ? Comment, plus largement, participer à la vie, se mêler aux gens, si l’on se déplace avec difficulté ou si l’on n’a pas de voiture? Comment se rendre au cinéma, à la bibliothèque, prendre un café, rencontrer des amis ? Si l’on avait voulu mettre à l’écart et cacher les personnes handicapées, on n’aurait pas fait autrement. Je comprends que l’Avenir APEI se satisfasse d’un « mieux que rien ». Mais en tant que mère d’un jeune adulte handicapé, situer un projet dans cette zone constitue la meilleure façon de désociabiliser des personnes qui ont déjà bien des difficultés à se sociabiliser. Il faut que les handicapés aient un lieu de vie dans le coeur de la ville.
Navrant.

LESGOURGUES
LESGOURGUES
1 mois il y a

Comme on le subodorait, ce fameux et tant attendu Conseil Consultatif Citoyen a tout du comité Théodule ! Rien ne filtre de ses séances sporadiques : pas d’annonce publique des futures réunions, pas de comptes-rendus, aucun retour de la part des « conseillers » qui sont censés être les représentants des Fourqueusiens et pas ceux de la mairie de St Germain ! Encore un écran de fumée au nom d’une prétendue concertation dont on attend toujours le premier signe.

Francini
Francini
1 mois il y a
Reply to  LESGOURGUES

Cela est malheureusement tout à fait conforme au « règlement intérieur du CCC » voté le 08/07/20