Nature et Ville au sein de la Commune Nouvelle

Depuis de nombreux mois, un chantier est ouvert pour la construction d’un immeuble au 6 bis de la rue Bonnemain. Un autre immeuble est d’ailleurs en cours de réalisation à l’autre bout de cette rue côté accès à la N13. Le chantier dont il est question, au 6 bis, aurait été interrompu il y a un an (à peu près), les forages ayant mis à nu une des sources du quartier et inondant ainsi les travaux en cours. Cette source permettait aux maisons voisines d’arroser leurs jardins et surtout alimentait un bassin naturel abritant canards sauvages et hérons.

Les riverains, après avoir prévenu la mairie de Saint-Germain-en-Laye de leur étonnement de construire à un tel endroit un immeuble avec parking souterrain, ont constaté que miraculeusement la source se tarissait. Dans les faits, un système de pompage a été installé (mairie ? constructeur ?) pour assécher le terrain et déverser cette eau de source dans le collecteur privé de la rue Saint Jean Marie Vianney. En clair, l’eau si précieuse est jetée aux égouts et devra l’être de façon permanente dans le temps.
En dehors du constat de folie furieuse d’urbanisation de notre commune nouvelle, nous sommes outrés par cette action qui consiste à jeter des mètres cubes d’eau de source et à priver une certaine faune de son habitat naturel. En matière d’environnement on peut faire mieux !

Les riverains se mobilisent et devraient prendre un avocat pour s’opposer à ces pratiques qui s’inscrivent en contradiction avec le projet de territoire qui était mis en avant par le maire pour défendre l’annexion de Fourqueux au sein de la Commune Nouvelle. Il était alors écrit « Pour faire de la commune nouvelle un territoire durable et ambitieux, quatre axes de développement ont été identifiés par les élus et la population » et le premier axe mis en avant était « la nature et la ville » et était détaillé comme suit :

« Les espaces naturels et urbains étroitement mêlés font de notre territoire un cadre de vie exceptionnel dans l’Ouest francilien, entre Paris et campagne. L’axe « Nature et ville » est l’élément majeur et structurant du Projet de territoire afin de faire de la commune nouvelle un démonstrateur à l’échelle de la métropole.
ENJEUX :

  • Consolider le maillage des trames verte et bleue : les réservoirs de biodiversité et les continuités écologiques constituent un patrimoine naturel qu’il convient de préserver.
  • Diagnostiquer et favoriser la connaissance du milieu : la préservation nécessite le partage d’informations pour sensibiliser les acteurs publics et les usagers.
  • S’adapter au changement climatique par le développement de la biodiversité et de la nature en ville : la nécessaire résilience des territoires amène à développer l’écologie urbaine.
  • Soutenir les actions citoyennes : la participation individuelle et collective des usagers est une condition sine qua non de l’action publique.« 

Mais une fois de plus ne s’agissait-il pas que de mots creux destinés à donner un habillage à ce projet de Commune Nouvelle auquel Fourqueux-Citoyen s’oppose, appuyé par plus de la moitié des habitants, car nous voulons conserver notre environnement naturel et nos particularités de village francilien !

Au vu des agissements sur cet aménagement au sein de la ville de Saint-Germain-en-Laye nous nous devons d’être encore plus vigilants et attentifs aux projets d’urbanisation qui nous sont imposés comme au 14 allée des jardins (voir ici et ).

 

2 commentaires sur “Nature et Ville au sein de la Commune Nouvelle

  1. C’est effarent, ce double langage de la mairie m’attriste profondément. Que répond le ou la responsable à la mairie ?. Cette source doit être détournée mais surement pas dans les égouts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.