Le projet Jardins se dévoile

Le bailleur social Domnis a présenté mercredi 15 mai en mairie de Fourqueux son projet de 17 logements sociaux à construire au 14, allée des Jardins à Fourqueux. Ils seront répartis dans deux « plots ». Ce ne sont pas exactement des maisons de ville mais des appartements T2 et T3 de plain pied avec accès direct à l’extérieur donc sans parties communes répartis sur 2 niveaux (R+1) dans de petits bâtiments à toit plat végétalisé de 6 mètres de hauteur. 19 places de stationnement sont prévues. Ces logements devraient accueillir une trentaine de personnes selon les dires du bailleur et de la mairie déléguée. L’attribution des logements sociaux se repartit entre la mairie déléguée de Fourqueux (20%), la préfecture (30%) et le bailleur social (50%). La mairie déléguée de Fourqueux se dit en mesure, avec l’accord de la préfecture, d’attribuer initialement 50% des logements.

Le projet concerne seulement la surface en vert. Les pièces de nuit sont orientées ouest-nord-ouest et les pièces de jour sud-est-sud ou est selon les « plots ».

Le bâti occuperait 554 m2 des 2170 m2 du terrain mais c’est sans compter la surface de l’accès et du parking pour 19 véhicules. On affiche un petit 25% de surface bâtie, on pourrait dire plutôt que l’on ne garde que 25% ou 30% de surface en pleine terre.

Exemple de plan pour un T3 de 68m2.

Les logements seront des T2 et T3 qui permettront de loger une trentaine de personnes. Ils paraissent exigus et peu lumineux.

Le permis de construire devrait être déposé dans moins de deux mois (avant l’été). Le dossier sera instruit à Fourqueux nous assure-t-on. Il peut être encore amendé. Différents points ont été soulevés au cours d’une discussion souvent houleuse.

►Notamment au sujet des petites terrasses en étage qui offrent une vue en biais sur les riverains, mêmes si les pignons sont eux sans vis-à-vis.

►L’accès pompier semblerait conforme. Facile : aucun poids lourds de plus de 3,5 tonnes ne pourra pénétrer sur le site. En cas de sinistre, les soldats du feu devront dérouler leurs tuyaux sur une quarantaine de mètres au moins.

►La gestion des poubelles à sortir sur une rue quasiment sans trottoirs pose en revanche, en l’absence de gardien, un sérieux problème.

►Quand aux emplacements de parking en surface ils seront loués pour une somme modique (environ 15€/mois) indépendamment du loyer principal. Domnis se veut rassurant sur ce point. Son intérêt est de louer ces parkings. Donc de trouver un accord avec tous les locataires propriétaires de véhicules et de les dissuader de laisser leur voiture sur la voie publique.

Globalement le projet semble plaire beaucoup aux élus de la majorité qui sont certains de leur fait. Beaucoup moins aux habitants voisins du 14, allée des Jardins qui vont sans doute tirer les leçons dans les prochains jours de cette présentation plutôt tendue qui laisse bien des zones d’ombre. Elle a aussi révélé au grand jour les multiples manœuvres de la mairie pour tenter d’acheter le terrain voisin afin de réaliser un projet d’une ampleur bien plus importante (voir la convention avec l’EPF ci-dessous). Le propriétaire concerné était présent et il a témoigné des pressions insistantes qu’il a subies, notamment fin 2018. Daniel Level s’est alors discrètement retiré…

Tous les Fourqueusiens doivent également savoir, cela nous a été confirmé, que toutes les ventes de propriétés (hors succession) sont susceptibles de donner lieu à préemption qu’elles soient ou non en secteurs de mixité sociale du PLU qui ne veulent donc pas dire grand chose. Heureusement il existe une limite : si c’est l’Établissement Public Foncier Ile-de-France qui est dans un premier temps propriétaire du bien préempté, il le revend avec une sérieuse décote au bailleur social afin que celui-ci puisse s’y retrouver financièrement. Cette écart appelé surcharge foncière reste à la charge de la commune. Dans le cas du projet Jardins la surcharge foncière est de l’ordre de 400000 euros. C’est considérable : 40% du prix (on estime à 500€/m2 le prix des terrains à Fourqueux en moyenne). Impossible, a priori, de répéter ce genre d’opérations plusieurs fois par an. A savoir aussi, Domnis nous l’a confirmé : le bailleur social est exonéré de taxe foncière durant 25 ans ! Les logements sociaux construits en secteur déjà bâti réduisent ainsi mécaniquement les recettes communales.

La mairie de Fourqueux a signé avec l’EPF Ile-de-France le 11 avril 2018 une convention valide jusque fin 2022 pour l’acquisition des terrains en rouge (Source EPF IdF): à gauche les Douze arpents, à droite l’Allée des Jardins. Le projet Jardins lancé le 15 mai ne porte que sur environ la moitié de la zone à droite suite au refus du propriétaire de la parcelle 244 de vendre son bien.

(… à suivre !)

2 commentaires sur “Le projet Jardins se dévoile

  1. la commune continue d’appliquer le PLU malgré une procédure en annulation de celui-ci déposée auprès du Tribunal Administratif de Versailles en décembre 2018 et en cours d’instruction !!!

    c’est a se demander si nos élus en sont informés ou préfèrent le dissimuler à nos concitoyens !

    A suivre

  2. Nous avons effectivement appris beaucoup de chose hier.

    Ci-dessous est décrit les faits connus :

    • Les pressions faites sur les personnes d’un certain âge et souvent seul, afin de leur faire céder leur bien pour faire aboutir leur « big » projet. (De la part de la Mairie de Fourqueux et de son assistante sociale.)
    • De la proposition de la part de la mairie du rachat de la parcelle 244-1559 (Confirmer par son propriétaire présent ce soir-là)
    • Du soit disant abandon du projet du N°8 de l’Allée des Jardins (Dans l’immédiat, mais sans garantie de la part de la mairie dans le futur)
    • Qu’il y avait eu une erreur dans la refonte du PLU de décembre 2018, concernant « l’oubli » d’y mettre le 14 Allée des Jardins-(la parcelle 625-637-248, acheté par la mairie en Mai 2018)
    • Que la décision de céder les parcelles en zone UG 625-637-248-244-1559 et en zone UC 2119-2121-2123-2251-2252-2253-2254-2255-2256-2257-2258 à l’EPF avait été signé entre la mairie et l’EPF
    • Que rue des Arpents il y aura 17 logements
    • Que rue du Moulins à Vent, ce sera 5 logements
    • Que vers les Terres de l’Hôpital ça serait 80 logements
    Suite aux propos de la part de M LEVEL Daniel et M OPHELE Bernard, quant aux garantis de ne pas vouloir Urbaniser/Densifier l’Allée de Jardins, Il leur a été demandé un engagement écrit de leur part.
    Notre demande est resté sans réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.