« Que le maire fasse un vrai référendum et qu’il engage sa responsabilité en cas de refus »

Lettre ouverte d’un Fourqueusien à Fourqueux-Citoyen

Bonjour,

Je suis comme vous un habitant de Fourqueux. Je me suis installé dans cette commune en 1993 et ne l’ai plus quittée, car j’y ai trouvé un art de vivre conforme à mes aspirations.

Cette commune ni trop grande ni trop petite, m’avait paru alors fort sympathique pour sa double proximité de la forêt et de la ville.

Je suis désormais à la retraite et je vois beaucoup de choses se dégrader autour de moi, principalement dans le comportement des personnes habitantes ou non habitantes de Fourqueux.

Ces incivilités que je constate régulièrement ont augmenté depuis les travaux d’extension du lycée international. Ces travaux bénéfiques surtout pour la commune de Saint-Germain-en-Laye (SGL) génèrent des débordements jusque dans les rues de Fourqueux.

Qu’en sera-t-il si nous sommes absorbés, car, bien sûr, nous n’aurons plus notre mot à dire.

Mais n’est-ce pas déjà le cas. Notre maire a-t-il déjà fait allégeance à celui de Saint-Germain-en-Laye puisqu’il ne daigne pas répondre aux courriers de ces concitoyens (et électeurs).

De la même manière, son directeur technique, bien que présent dans son bureau ne s’est même pas dérangé pour répondre à mes questions. Notre conversation s’est faite devant le bureau d’accueil dans la mairie par le truchement de la secrétaire standardiste, qui faisait les demandes et les réponses. Ces comportements me font craindre encore plus de difficultés si la fusion se réalise.

Alors, après absorption, nous ne verrons sans doute plus nos conseillers et personnels des services techniques. Déjà la police municipale prête main forte aux policiers municipaux de SGL, devant le lycée international, à la sortie des écoles, pour assurer la circulation et la sécurité des enfants.

Déjà certaines rues sont devenues des parking annexes pour le lycée international, avec des véhicules garés dangereusement, allant même jusqu’à se trouver sur des entrées de garage, ou gênant le passage des services de ramassage des ordures et autres camions de livraison.

Que penser des projets lancés sans penser au plan de circulation.

Alors s’agissant d’une « fusion » de communes a-t-on bien pensé à tous les sujets. Que penser d’un projet dans lequel tout est positif, pas de point négatif, étrange non !

Les bilans financiers peuvent-ils justifier tous les choix surtout lorsque les sommes versées ne le sont que pour 3 ans.

Au même moment une modification du PLU est lancée pour permettre la construction de nouveaux logements sociaux, alors que l’argumentaire qui nous est donné dit que la fusion évitera ces nouvelles constructions.

Alors que le maire de SGL vise ouvertement les élections européennes de 2019 et/ou les législatives de 2022, et donc qu’il sera dans l’obligation de démissionner, qui sera alors le Maire après ces élections. Je finis par me demander si ce projet de fusion ne fait pas partie d’un projet personnel sans considération pour les Foulqueusiennes et Foulqueusiens.

Enfin, si il y a eu deux consultations et que celle qui a mobilisé le plus de participants a voté contre ce projet, la démocratie ne peut pas être bafouée et le verdict du vote doit être pris en compte.

Si le maire est aussi convaincu que les Foulqueusiens approuve ce projet, alors qu’il fasse un vrai référendum et qu’il engage sa responsabilité en cas de refus.

Les deux autres communes de Mareil-Marly et L’Etang-la-Ville ont abandonné ce projet, avec sans doute de très bonnes raisons.

Je suis contre ce projet, que peut-on faire maintenant pour l’arrêter comme ces deux autres communes l’ont fait.

Ashley De Cicco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.