Mais quelle est donc cette armée des ombres ?

NEF puis le Comité Fourqueux-Citoyen, rejoints par des centaines de fourqueusiens dont le nombre ne cesse de grandir, se sont clairement déclarés contre l’absorption de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye telle qu’elle est proposée aujourd’hui.

Ils avancent à visage découvert, se montrent ouvertement, sans faux-semblant, fiers et déterminés, on pourrait les qualifier de « sans peur et sans reproche », ils sont sur le terrain quel que soit le temps et s’expriment auprès de tous les citoyens aux sorties des écoles, dans les rues, sur le marché…

Et puis, il y a les autres, que je ne peux qualifier autrement puisqu’ils ne se présentent pas, puisqu’on ne les voit pas et qu’on ne peut joindre ni par mail, ni par téléphone ni même dans la rue pour leur serrer la main et partager nos opinions différentes… Lire la suite « Mais quelle est donc cette armée des ombres ? »

La solution politique la moins dommageable : report du projet d’annexion au prochain mandat

Réflexion avant vote

Le Conseil Municipal votera le 19 novembre pour lier définitivement le destin de Fourqueux à celui de Saint-Germain-en Laye.

Il paraît qu’il s’agit d’une fusion, ce qui implique un consentement mutuel vers un partenariat. Je l’appelle annexion, car il se fera sans le consentement de la population.

Le consensus sur une évolution de notre commune à terme est évident. Seulement, dans le cas présent, la manière n’y est pas : le Conseil Municipal majoritaire a fait une erreur politique en voulant forcer l’adoption de son projet par la technique, faute de tenter ou de savoir convaincre.

Les preuves de cette erreur sont les deux abandons des communes et l’amplification de l’hostilité de Fourqueusiens qui en a résulté.

Les conseillers majoritaires en ont-ils conscience ? Lire la suite « La solution politique la moins dommageable : report du projet d’annexion au prochain mandat »