Grand Débat National … derniers jours pour saisir vos propositions

Citoyennes et Citoyens, même si nous n’avons pas de certitude sur la manière dont seront prises en compte ou non les participations au Grand Débat National voulu par le Président de la République, il nous semble important d’y contribuer pour espérer avoir une chance de faire entendre notre voix. En effet, les contributions sont à la disposition de tous les partis politiques et n’importe qui pourra puiser dedans.

Notre engagement pour une véritable démocratie participative et le refus des dénis de démocratie passent par la proposition de solutions qui permettent d’améliorer l’écoute et l’implication des citoyens. La réunion organisée par Fourqueux-Citoyen le 20 février a démontré que vous aviez tous de nombreuses idées… exprimez-les !

Pour notre part nous continuerons à nous mobiliser pour faire modifier la loi NOTRe qui permet à quelques élus, contre l’avis majoritaire des habitants, de décider de la disparition de communes. Pourquoi autoriser et valider de telles décisions d’élus n’ayant pas reçu mandat et qui, pour certains n’habitent même plus la commune ? Les élus sont les représentants des citoyens mais ils doivent respecter leurs concitoyens !

Il nous semble indispensable de modifier la loi pour qu’un référendum local soit imposé pour toute décision visant à modifier les contours des territoires et notamment la fusion de communes ou la création de commune nouvelle !

A vos claviers, saisissez cette opportunité de faire connaître cette proposition (et d’autres) sur le site du Grand Débat. Les débats sont désormais clos, mais vous avez encore ce week-end pour saisir vos idées et contributions (fermeture du site le 18 mars) :

https://granddebat.fr/project/democratie-et-citoyennete-1/collect/participez-a-la-recherche-collective-de-solutions

Merci pour votre engagement citoyen.

 

Pour une réelle démocratie participative au sein et au-delà du territoire de Fourqueux

Communiqué de Presse du 21 janvier 2019

A l’heure du Grand Débat National prôné par le Président de la République et au vu des informations publiées en ce début d’année, Fourqueux-Citoyen souhaite rappeler des faits relatifs à l’avènement de la Commune Nouvelle de Saint-Germain-en-Laye et préciser son positionnement pour l’avenir.

Processus de décision

Le 1er janvier 2019 a vu la mise en place de la commune « nouvelle » créée entre Saint-Germain-en-Laye et Fourqueux. Ce projet qui s’apparente à une absorption pure et simple a été mené en 6 semaines, à la suite de la sortie de 2 des communes – Mareil-Marly et L’Etang-la-Ville qui faisaient partie du projet initial de fusion à 4 ; et ce sans la moindre réunion pour en débattre avec la population – seulement un simulacre de réunion d’information – et sans aucun document chiffré sur les évolutions possibles. Lire la suite « Pour une réelle démocratie participative au sein et au-delà du territoire de Fourqueux »

Vœux 2019 : chasser la tristesse, continuer à avancer !

Chers Citoyennes et Citoyens de Fourqueux,

Malgré la morosité de cette fin d’année 2018 où nous sommes toujours dans l’attente de retours vis-à-vis du recours engagé, nous devons regarder vers l’avenir.

Que cette nouvelle année vous apporte :

  • Des sourires, pour chasser la tristesse,
  • Du réconfort, pour adoucir les jours difficiles,
  • Des arcs en ciel, pour colorer les idées noires,
  • Du courage, pour continuer à avancer,
  • De la confiance, pour faire disparaître les doutes,
  • De l’audace, pour que les choses ne restent jamais en place,
  • De l’engagement pour nos valeurs citoyennes,
  • De la générosité, pour le plaisir de partager,
  • De l’énergie pour rester en bonne santé,
  • Des gourmandises, pour croquer la vie.
  • Des amis pour se retrouver toute l’année !

Bonne et heureuse année !


P.S.: Un grand merci à tous ceux qui ont déjà adhéré à l’association Fourqueux-Citoyen et qui nous soutiennent financièrement pour le recours déposé au tribunal administratif.

Pour ceux qui n’ont pas encore eu le temps de le faire, voici le lien pour s’enregistrer :

http://fourqueux-citoyen.fr/votre-adhesion-a-lassociation-fourqueux-citoyen/

Belle année citoyenne à toutes et à tous.

Fâché avec les chiffres… mais aussi avec les dates !

Nous savions, selon ses propres dires, que notre Maire ne s’intéressait pas aux chiffres.

C’est certainement pour cela que le projet de fusion de Fourqueux avec Saint-Germain-en-Laye n’est agrémenté que de chartes (recueil de vœux pieux sans valeurs si ce n’est pour les crédules) et d’aucune perspective chiffrée pour la Commune nouvelle.

C’est aussi pour cette raison qu’il ignore le vote lors de la grande consultation citoyenne du 30 septembre qui donnait près de 70% de NON à cette fusion.

C’est encore pour cela certainement qu’il ne comprend pas que les plus de 1550 signataires de la pétition représentent une opposition majoritaire alors qu’il avait été élu en 2014 avec seulement 1027 voix. A l’époque cela représentait tout de même 56,58% des suffrages exprimés… ce qui signifie que l’on peut estimer que nous représentons 85% d’expression de NON à cette fusion !

Mais nous découvrons qu’il est non seulement fâché avec les procédures (revote de la fusion ce lundi 17)… mais aussi fâché avec les dates :

Lire la suite « Fâché avec les chiffres… mais aussi avec les dates ! »

Fourqueux se pare et se prépare…

 


Les banderoles fleurissent de nouveau à Fourqueux pour inviter nos concitoyens à venir très nombreux manifester leur opposition à cette fusion précipitée et désavouée massivement par la consultation citoyenne du 30/09, puis par le succès de la pétition qui recueille près de 50% du corps électoral, soit bien plus que toutes les élections depuis des décennies. Pour mémoire, la liste majoritaire a été élue en 2014 avec seulement 1027 voix, soit 31,6% du corps électoral.

Comment nos élus peuvent-ils encore oser dire que l’opposition à ce projet de fusion n’est pas majoritaire !

Lire la suite « Fourqueux se pare et se prépare… »

Notre lettre au Père Noël

Noël approche tout doucement et si vous ne l’avez pas encore fait, il est grand temps d’écrire votre lettre au Père Noël et c’est d’ailleurs le conseil que vient de publier la page Facebook de Fourqueux.

Nous avons donc immédiatement pris notre plus belle plume pour écrire notre lettre au Père Noël.

« Cher Père Noël,

Cette année j’ai été très sage et j’ai fait tout bien comme il faut. Surtout ces 3 derniers mois. J’ai essayé d’être aussi un bon élève et un bon citoyen comme me l’enseignent mes parents et mes professeurs. J’ai été gentil avec les gens. J’ai scrupuleusement payé mes impôts. J’ai fait mes devoirs en allant aux 2 réunions publiques de la Mairie pour essayer de comprendre ce projet de « Commune Nouvelle ». Au début cela semblait assez clair : 4 communes voulaient étudier un rapprochement. Mais ensuite je n’ai pas tout compris. Semaine après semaine au lieu d’être clair cela devenait flou. Il n’y avait plus que 3 communes, puis plus que 2 communes ! Pourquoi mes copains de Mareil et L’Étang ne voulaient plus se rapprocher et jouer avec nous ? Lire la suite « Notre lettre au Père Noël »

Fourqueux-Citoyen ne lâche rien et se prépare pour la suite… restons mobilisés !

Fourqueux-Citoyen ne renonce pas. Mais alors pas du tout !

Ce n’est pas le vote décevant du 19 novembre(*) qui mettra fin à nos actions. Il ne faut pas croire que le rideau est tiré et que la commune nouvelle est en train de se pré-configurer tranquillement, comme si de rien n’était. Ne vous laissez pas abuser. Rien n’est acté définitivement !

Il existe maintenant plusieurs recours possibles que nous étudions attentivement en prenant différents conseils.
Lire la suite « Fourqueux-Citoyen ne lâche rien et se prépare pour la suite… restons mobilisés ! »

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf

Les motivations de Saint-Germain-en-Laye pour devenir plus important que Sartrouville nous ont fait penser à la célèbre fable de La Fontaine :

Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s’étend, et s’enfle et se travaille,
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant: « Regardez bien, ma soeur;
Est-ce assez? dites-moi: n’y suis-je point encore?
Nenni- M’y voici donc? -Point du tout. M’y voilà?
-Vous n’en approchez point. »La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs ,
Tout prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.


Source : www.lafontaine.net
Si La Fontaine a traité le sujet de ces « petits princes » qui veulent des représentants, c’est que le sujet était tout à fait à la mode. Bien d’ autres – dont Madame de Maintenon – avaient dénoncé cette pratique consistant à vouloir paraître d’un rang plus élevé que celui occupé réellement. Dans ses « Satires », V, Boileau fustigera aussi cette mode. Nous connaissons plusieurs titres à cette fable « La Grenouille tachant de devenir aussi grosse que le bœuf » (Ms. Sainte-Geneviève) ou « La Grenouille qui veut ressembler au bœuf » (version manuscrite conservée à la Bibliothèque de l’Arsenal). Peut-être La Fontaine lui-même a-t-il hésité sur le titre à donner à sa pièce.
Si le corbeau de la fable se contente d’ouvrir le bec (orgueil qui ne lui coûte que son fromage), la grenouille va plus loin elle s’ implique totalement ; mais sa vanité lui fera perdre la vie.

« Rien de durable ne se fonde sur la force »

Cette phrase est une citation du Maréchal de France, Louis Hubert Liautey et elle s’applique bien à la situation à laquelle nous sommes confrontés avec le passage en force opéré par la plupart des élus du groupe « majoritaire » VFE pour l’absorption de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye.

Ayant assisté au conseil municipal de ce funeste lundi 19 novembre, une autre citation du Maréchal Liautey m’est revenue à l’esprit :

” Quand les talons claquent à mon apparition, j’entends les cerveaux se fermer. ”

Oui, c’est bien cela !… Comment peut-il en être autrement lorsque toutes les tentatives de dialogue avec ces élus pour la prise en compte de l’avis des citoyens de Fourqueux  se sont heurtées à une fin de non recevoir… Lire la suite « « Rien de durable ne se fonde sur la force » »

Rencontre du collectif avec Daniel Level, le maire qui ne nous écoute plus

Fourqueux-Citoyen a proposé à tous les conseillers municipaux du groupe majoritaire de les rencontrer en entretien individuel ou avec d’autres collègues, en mairie ou à l’endroit qui leur convenait. Daniel Level, maire de Fourqueux, a répondu à notre demande et nous a reçu ce vendredi matin en mairie. Nous étions deux pour représenter le collectif. Une petite heure d’échanges assez vigoureux. Car le maire n’est pas à l’écoute. Il ne cédera pas à nos demandes de sursoir, de réfléchir ensemble au meilleur projet possible de commune nouvelle pour Fourqueux. Il reconnaît quelques erreurs de communication mais paraît renoncer à vouloir nous convaincre. « Comment pouvez-vous communiquer avec quelqu’un qui n’a pas envie d’entendre ? […] Ceux qui sont contre se manifestent toujours beaucoup plus. »

Oui mais le projet n’est-il pas insuffisant ? Et le maire nous développe en première intention un exemple qui nous a surpris. Un exemple de nouveau service intelligent rendu possible par la fusion avec Saint-Germain. Lire la suite « Rencontre du collectif avec Daniel Level, le maire qui ne nous écoute plus »

Droits de mutation : les vrais chiffres

Pour justifier la fusion, la mairie avance un argument choc : Nous pourrions bénéficier directement et chaque année de l’intégralité des droits de mutation au lieu d’un faible pourcentage actuellement.

Sans rentrer dans les détails de calculs qui sont un peu techniques, voici ce qu’il en est selon les chiffres données directement par Bernard Ophèle, 1er adjoint au maire de Fourqueux, lors de la réunion publique du 20/09 à l’Espace et confirmé par lui-même le 20/10 :

Fourqueux ne touche actuellement que 200 000 € de droits de mutation représentant environ 40 % des 500 000 € qui nous seraient versés si nous étions une commune de plus de 5 000 habitants.

Un raccourci rapide fait donc dire aux partisans d’une fusion que le bénéfice de celle-ci serait très important pour nous puisqu’il représenterait 300 000 € environ chaque année (les 60 % qui sont actuellement versés au département) ! Lire la suite « Droits de mutation : les vrais chiffres »

Fusion des communes, Politique à efficacité variable (Figaro 13 octobre 2018)

 

 

 

 

Le Figaro  Marie-Estelle Pech 13 octobre 2018

La fusion des communes, une politique à efficacité variable

En créant des villes « nouvelles », certains élus parviennent à retrouver du dynamisme. À condition que leur motivation ne s’en tienne pas à l’obtention des aides financières.

URBANISME Les communes « nouvelles » fleurissent depuis la loi de 2015 qui a renouvelé les anciens textes encadrant les fusions. Soutenus financièrement par l’État pendant trois ans, 1 500 maires ont sauté le pas, donnant naissance à 600 communes nouvelles. L’objectif affiché par l’État est de promouvoir ces regroupements pour réaliser des économies d’échelle et revitaliser les communes.

Pour Philippe Chalopin, maire de Baugé-en-Anjou (Maine-et-Loire), la fusion de sa commune avec quinze autres villages (12 000 habitants) a été « positive » en termes de dynamisme économique pour ce terroir rural. Commencée en 2012 et élargie en 2015, la fusion a permis de créer quatre commerces supplémentaires dans quatre villages différents : boulangerie, épicerie, restaurant. « Nous avons pu rénover des locaux commerciaux et leur proposer à prix très raisonnable. Sans la fusion, un tel investissement était inenvisageable financièrement », estime-t-il.

Moyennant un investissement de 4 millions d’euros, une maison de santé a pu être ouverte comprenant quarante professionnels dont huit infirmières et dix médecins, professions de plus en plus rares en milieu rural. « Nous avons même réussi à attirer de jeunes médecins de la banlieue d’Angers », se félicite-t-il, estimant par ailleurs à 20 % les économies de fonctionnement permises par la fusion. Même enthousiasme de la part de Patrick Martin, maire de Petit-Caux (Seine-Maritime) qui a fusionné avec dix-huit communes auparavant regroupées en communauté de communes en 2016.

« Aujourd’hui nous sommes beaucoup plus forts », assure-t-il. Pour porter le futur projet d’aménagement de zones d’activité par exemple. Le secrétariat des différentes mairies et la paye des agents ont par ailleurs pu être mutualisés ainsi que l’entretien des espaces communaux.

Tracas administratifs

Ces fusions ne se sont néanmoins pas accomplies sans grincements de dents. Les habitants des communes historiques ont parfois le sentiment d’avoir perdu leur âme. Et leurs maires délégués d’avoir moins de proximité avec leurs administrés. Tous ont été agacés par des tracas administratifs. Enfin, avec cette harmonisation, si certains villages payent moins d’impôts locaux, les autres en payent davantage… Selon le vice-président de l’Association des maires ruraux de France, Dominique Dhumeaux, à l’approche des élections municipales, de nombreux citoyens se regroupent pour « être sûrs qu’ils seront représentés ». Lire la suite « Fusion des communes, Politique à efficacité variable (Figaro 13 octobre 2018) »

Le premier tract du collectif citoyen

Cliquez ci-dessus pour afficher la version PDF à imprimer et à diffuser autour de vous.

FOURQUEUX-CITOYEN MONTE AU CRÉNEAU (communication presse)

Fusion de communes :

Fourqueux-Citoyen MONTE AU CRÉNEAU

 

Nous vous informons de la création, en date du 5 octobre 2018, du collectif «Fourqueux-Citoyen».

Ce collectif citoyen regroupe des habitants de Fourqueux (78-Yvelines), de quartiers et horizons divers, souhaitant réfléchir et agir ensemble pour défendre une véritable démocratie locale et le respect des Fourqueusiennes et Fourqueusiens face aux dénis de démocratie auxquels ils sont confrontés.

Beaucoup d’habitants de notre belle commune sont irrités et choqués par l’attitude de leur maire (Daniel Level) dans le dossier de « Commune Nouvelle » qui prévoit désormais l’absorption pure et simple de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye.

Le maire considère en effet comme anecdotique le résultat de la « consultation citoyenne » qu’il a lui-même organisée. Le résultat est pourtant sans appel puisque 67,6% des votants (2 sur 3) ont signifié qu’ils n’étaient pas du tout d’accord (57%) ou plutôt pas d’accord (10,6%) sur l’intérêt pour les Fourqueusiens d’une telle fusion.

Un projet de fusion… pourquoi pas !
Mais qu’il ne se contente pas de vagues promesses, qu’il soit équilibré, fasse l’objet d’une vraie réflexion, de vrais débats et d’éléments tangibles et chiffrés… et que toutes les possibilités de fusion, avec toutes nos communes voisines, soient étudiées.

Donnons-nous le temps de la réflexion, il n’y a pas d’urgence, ni de nécessité, à jouer les pionniers… ou les apprentis sorciers.

Notre collectif est donc déterminé à mobiliser tous les Fourqueusiennes et Fourqueusiens sur différentes actions destinées à ramener notre maire à la raison et à obtenir de nos élus le retrait du projet de fusion tel qu’il est proposé.

Fourqueux-Citoyen engage et soutient, dès maintenant, toutes les initiatives nécessaires pour informer objectivement nos concitoyens et pour qu’une véritable démocratie locale soit rétablie, dans le respect de l’expression des habitants.

Notre marque de ralliement est un nœud aux couleurs (bleu et jaune) de notre beau village international. Nous appelons tous les Fourqueusiennes et Fourqueusiens citoyens à l’arborer fièrement pour dire non à ce projet-là !

Monsieur le maire argue sans scrupule dans la presse (« Le Parisien »du  4/10/2018) que la « participation était faible, 18% » et que « 62% de gens y étaient favorables cet été » en ajoutant que « Comme dit le proverbe : qui ne dit mot consent. Les gens nous font confiance. Ne sont venues que les personnes contre et la plupart n’ont pas d’arguments à avancer ». Lire la suite « FOURQUEUX-CITOYEN MONTE AU CRÉNEAU (communication presse) »