Quels voeux pour Fourqueux-Citoyen ?

Daniel Level, désormais ancien maire de Fourqueux, présente ses vœux ce vendredi 11 janvier à 19h00, à l’Espace Pierre Delanoë.

Tous les Fourqueusiens sont invités (discrètement) par la newsletter de la mairie… et Fourqueux-Citoyen s’y rendra en portant fièrement le ruban citoyen. Pourquoi ?

Tout simplement parce que, au-delà des recours engagés auprès du Tribunal Administratif contre la création de la commune nouvelle, Fourqueux-Citoyen veut occuper toute sa place dans la vie de notre village. Nous ne voulons pas nous résigner à ce que celui-ci ne soit qu’un simple « quartier » de Saint-Germain-en-Laye comme l’appelle désormais le maire délégué. Nous aimons trop Fourqueux pour laisser les élus sans contrôle ni surveillance, eux qui ont supprimé notre commune (temporairement et contre l’avis de ses habitants). Ils doivent se rendre compte que nous n’oublions pas et que Fourqueux ne leur appartient pas !

Il suffit pour s’en convaincre de considérer le premier Conseil municipal de la Commune nouvelle de Saint-Germain-en-Laye qui s’est tenu lundi 7 janvier et notamment la 24ème délibération, relative à la nouvelle désignation des 12 conseillers communautaires à l’interco CASGBS en vue d’y représenter cette Commune nouvelle. Cette délibération a mis, en effet, en évidence que  la mobilisation des citoyens de Fourqueux n’a compté pour rien aux yeux des maires et notamment d’Arnaud Péricard, malgré le temps qu’il a consacré à (paraît-il) nous écouter.

Lundi il y avait donc 12 conseillers communautaires à désigner : 12 car 10 sortants de Saint-Germain et 2 sortants de Fourqueux. La liste, dite « d’union », présentée par Arnaud Péricard reprenait les 12 ‘sortants’, un choix qui n’aurait pas dû s’imposer. En effet, dans cette liste, figuraient des représentants des groupes minoritaires de Saint-Germain ainsi que D. Level et E. Guyard pour VFE… mais aucun élu du groupe NEF, groupe ‘minoritaire’ pourtant le plus important de la Commune Nouvelle. Cette liste a été « circularisée », mais n’est pas parvenue avant le conseil aux élus NEF  de Fourqueux.

C’est une négation totale du fait qu’une large majorité des habitants de Fourqueux ne se sentent plus représentés. Le maire de la Commune nouvelle de Saint-Germain-en-Laye s’apprêtait donc à procéder, en une minute, à un vote à main levée pour élire cette liste « d’union » quand NEF a manifesté sa volonté de déposer sa propre liste de 4 candidats (Cf la vidéo qui est sur notre page Facebook).

Il en est résulté une longue interruption de séance, puis un vote à bulletin « secret » (terme tout relatif au vu des conditions du vote) pour désigner les conseillers communautaires. Au final, le groupe NEF a obtenu un siège de conseiller communautaire, permettant ainsi une plus juste représentation des citoyens de Fourqueux.

Pourquoi devoir en arriver à ce type de résistance, s’appuyant sur le cadre légal, pour être entendus et respectés ? Le maire de Saint-Germain nous avait encore récemment déclaré qu’il ne faisait pas de différence entre élus de la majorité et de l’opposition pour gérer au mieux ‘sa’ ville. L’incident du 7 janvier a de quoi nous interroger, y compris sur l’implication du Maire délégué dans cette situation.

L’opposition à la Commune nouvelle bâclée et précipitée, sans consultation des habitants, nous concerne tous et nous remercions les élus NEF pour l’efficacité de leur action.

Une page se tourne et nous devons montrer à nouveau notre détermination. La première occasion c’est donc ce vendredi 19h00 à l’Espace Pierre Delanoë et Fourqueux-Citoyen ne faillira pas à son rôle de vigilance. Rejoignez-nous sur place !


Photo : © Journal de Saint-Germain

3 commentaires sur “Quels voeux pour Fourqueux-Citoyen ?

  1. une petite remarque :
    il faut savoir compter … le groupe NEF a 6 élus de Fourqueux mais a eu combien de voix aux élections ?
    Les groupes minoritaires de Saint-Germain-en-Laye ont eu plus de voix d’électeurs de la commune nouvelle.
    le compte est bon !
    De toutes les façons les Conseils de l’interco ne sont que des chambres d’enregistrements … il ne s’y passe rien !
    Vous pouvez aller à Croissy assister aux conseils communautaires c’est public.
    Il faut y aller et il faut demander à l’élu NEF
    de vous communiquer les dossiers.
    bonne soirée et bonne lecture

    1. Mais il s’est passé des choses depuis 2014 ! Un nouveau vote était nécessaire pour désigner les conseillers communautaires. Pour bâtir la liste d’union, M. Péricard est parti du principe que Fourqueux avait 2 sièges et qu’il fallait donc réserver 2 sièges à Fourqueux. Mais pourquoi ces 2 sièges devaient revenir de droit aux conseillers de l’ex majorité VFE élue en 2014 et qui manifestement n’est plus majoritaire à Fourqueux ? Sachant que la délibération prévoit une nouvelle élection par les 70 conseillers au scrutin de liste et à la proportionnelle (qui garantit à NEF un élu) cette éviction de NEF de la liste d’union est une grossière maladresse. C’est un rendez-vous manqué alors que cela aurait été un geste d’ouverture qui aurait pu être apprécié.

  2. Oui j’ai aimé ce passage c’était jubilatoire… une belle partie d’échec.
    je formule donc un 8ème voeu pieu que ce ne soit pas le dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.