Projet Jardins : à abandonner et vite !

Le bailleur social Domnis a présenté ce mardi 9 juillet 18h30, à l’Espace Pierre Delanoë, une nouvelle version de son projet de logements sociaux pour le 14 allée des Jardins.

Premier constat : aucun élu représentant de la mairie ou de la mairie déléguée n’était présent. Aucun de ceux qui ont décidé du projet et du choix de Domnis. Une lâcheté de plus !

L’architecte a donc vaillamment présenté ses amendements. Et les nombreux riverains présents l’ont courageusement et finalement assez respectueusement écouté sachant que ce projet est absurde. En effet sur ce petit quartier du Muleron d’une surface globale d’à peine plus d’un hectare (10000 m2) n’habitent actuellement guère plus qu’une quarantaine d’habitants. Au cœur de ce quartier aéré la puissance publique (nos impôts) préempte brutalement 2000 m2 (près de 20% de la surface) pour loger 40 à 70 habitants supplémentaires. Cela signifie plus que doubler la population avec une extrême concentration sur une parcelle enclavée et loin de la rue. Sur le papier c’est parfaitement possible mais est-ce qu’une belle, grande et riche commune comme Saint-Germain peut se contenter de cet urbanisme à l’emporte-pièce déconnecté d’analyse concrète d’impacts ? Irréfléchi, brutal, déséquilibré, ghettoïsant.

En quelques mots voici les améliorations apportées par rapport à l’avant-projet qui nous avait été dévoilé le 15 mai.

► Ce ne sont plus 17 logements mais… 16. En gros 2 T2 transformés en 1 T4 (nous n’avons pas obtenu le détail précis de la taille des logements mais ce projet correspond à 850 m2 de surface totale habitable, essentiellement des T2 et des T3 plus 1 T4).

► L’implantation des deux bâtiments (respectivement de 9 et 7 logements) est peu modifiée. L’étude du terrain a été approfondie et du coup de la pente apparaît partout entre les bâtiments et en bordures sauf évidemment pour la zone de stationnement des véhicules. Autrement dit pas de vrai jardin partagé, juste des sentes de passage et de toutes petites terrasses.

► L’aspect des bâtiments a été réétudié, l’un des deux étant revêtu désormais de parements de briques de couleur gris-ocre.

► La barrière d’accès à la rue a été reculée pour « sécuriser » l’insertion des véhicules dans l’allée des Jardins et créer un espace extérieur pour les containers poubelle.

► La protection phonique de la clôture bois a été renforcée.

► Et toujours les toits terrasses végétalisés, un type de couverture inconnu dans le quartier, incongru et totalement interdit pour les particuliers constructeurs il y a seulement quelques années.

… Aucune cave, aucun espace de jeux pour les enfants qui vont se retrouver dans la rue, nombreux véhicules amenés à envahir l’Allée des Jardins, pollution sonore de ceux accédant aux quelques places prévues sur la parcelle (démarrage de moteur, bruits de porte, …) avec l’impossibilité de se croiser (3m50 de large), …

Voilà qui nous a bien laissés sur notre faim. Il y a vraiment autre chose à faire à Fourqueux pour le nécessaire logement social. Soyons vigilants et exigeants !

Nos élus ont à faire de bien meilleurs choix dans un cadre très contraint, il est vrai. Mais là leur attitude est indigne. Aucune concertation préalable sur les zones à aménager. Puis sur le choix des aménageurs décidé par une ou deux personnes hors commission communale, hors conseil municipal. Et au bout du compte, à l’approche du dépôt de la demande de permis de construire, dernière rencontre avec les riverains tous présents ce mardi soir et… plus aucune personne de la mairie ! Juste honteux.

Ci-dessus la vue actuelle de ce petit havre de paix et de biodiversité comme il en existe encore beaucoup à Fourqueux. Ci-dessous, la vue « future » du quartier du Muleron qui bien sûr ne nous a pas été fournie mais que nous avons tenté de réaliser et que nous vous proposons quand même malgré toutes ses imperfections. Merci d’avance pour votre indulgence !

APQM, Association pour la Protection du Quartier Muleron, contact : fredatlan@gmail.com

5 commentaires sur “Projet Jardins : à abandonner et vite !

  1. Bel Article, merci à Fourqueux Citoyen.

    J’ajouterais qu’une personne de l’EPF était présente hier soir, et lorsque les habitants du quartier ont demandé à poser des questions au représentant de l’EPF, cette personne ne s’est pas manifestée.

    Peut-être pouvons nous dire qu’elle a eu plus de courage que les élus des communes (actuelle et nouvelle)

    Encore une fois, ce projet qui tient tant à cœur de nos élus, n’est vraiment pas pris au sérieux. une seule devise s’impose d’elle-même dans leurs démarches face aux riverains ! « COURAGE, FUYONS »

    Heureusement, bientôt les prochaines élections municipales en 2020 !!

  2. Ce projet dénature complètement le paysage du quartier. C’est bien dommage. Bien que nous ne soyons pas opposés à la mixité sociale. nous devons nous mobiliser pour suspendre ce projet et trouver une alternative qui soit plus en phase avec le quartier.

  3. Heureusement que Fourqueux-citoyen veille et nous informe de tout ce qui se passe ! merci à tous ceux qui s’en occupent
    intéressant de constater que dans le cadre de la révision du PLU , à aucun moment ce « projet » n’apparaît !pourquoi ?
    encore une question qui n’aura pas de réponse

    1. Absolument Alain. On peut constater que le Projet Jardins ne figure pas dans le PLU révisé approuvé en conseil municipal de Fourqueux (le dernier à ce jour !) le 18/12/2018. Malgré son caractère 100% social il va occuper des parcelles ordinaires en zone pavillonnaire UG. Ce n’est pas le cas pour le projet Douze Arpents qui lui est bien ciblé comme secteur de mixité sociale catégorie b (100% logement social). Chacun peut le vérifier sur le site de ville de Fourqueux rubrique Cadre de vie / Urbanisme. http://www.ville-fourqueux.fr/content/download/29145/391898/file/plan%20de%20zonage%20n%C2%B02%20modifi%C3%A9.pdf

  4. Merci pour cet article, malgré un engagement initial oral du maire de la commune nouvelle celui-ci n est pas venu. Pourtant il nous a indiqué ne pas vouloir de projet sans accord des riverains.

    Et bien Monsieur le Maire, chiche, vous n’avez pas notre adhésion (ceci est pour le moins un euphémisme) merci de respecter votre parole et abandonnez ce projet absurde!

    Si vous avez absolument l’intention de construire des logements sociaux pourquoi ne pas utiliser l’ex mairie de l’ex village de Fourqueux, qui de part son environnement s’y prête beaucoup plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.