Hausse des impôts locaux malgré la cagnotte Commune nouvelle

Cela aurait pu être un geste fort : baisser les impôts suite à la création de la commune nouvelle. Les élus de la majorité ne cessent de réciter la liste des avantages financiers de la fusion, lesquels viennent abonder une situation déjà très satisfaisante. Enfin, c’est ce qu’on nous dit.

Le budget 2019 a été adopté lors du conseil municipal du 28 mars. Et les taux des taxes locales sont reconduits une nouvelle fois. Ils sont inchangés à Saint-Germain-en-Laye depuis 2011 et à Fourqueux depuis 2016. Cette délibération a été adoptée à l’unanimité.

Mais ce n’est pas une bonne nouvelle ! Le maintien des taxes à leur niveau précédent ne veut pas dire absence d’augmentation des impôts locaux payés par les contribuables à la fin de cette année. En effet le gouvernement a décidé cet automne en catimini d’une forte hausse des bases d’imposition pour 2019 : +2,2%.

C’est une progression très importante. La plus élevée semble-t-il depuis 10 ans. En 2018, elle n’était que de 1,2%.

Le « geste fort » que nous évoquions plus haut aurait été a minima de compenser cette hausse exceptionnelle des bases fiscales par une baisse des taux communaux. Certaines communes voisines comme Montesson ou Maisons-Laffitte (1) l’on fait. Alors si même une commune supposée bien gérée et en bonne santé financière comme Saint-Germain et en plus aidée par l’État et le département du fait de la fusion ne participe pas à la baisse de la dépense publique et de la fiscalité qui pourra le faire ?

Occasion manquée. Manque d’écoute. Mépris persistant des électeurs intégrés à Saint-Germain par un coup de force. Fourqueux-Citoyen s’étonne que cette délibération ait été adoptée le 28 mars à l’unanimité des 70 conseillers municipaux.

Extrait d’une communication en boîtes aux lettres cette semaine de la mairie de Puteaux (92) et qui pourrait être reprise telle quelle par Saint-Germain-en-Laye et Fourqueux.


(1) A Montesson la Taxe sur le Foncier Bâti (part communale) passe de 10,44% en 2018 à 9% en 2019, soit une baisse de 13,8% (-11,9% si l’on tient compte du relèvement des bases d’imposition).
A Maisons-Laffitte, la TFB passe de 15,20% en 2018 à 14,53% en 2019, soit une baisse de 4,4% (-2,3% net).

2 commentaires sur “Hausse des impôts locaux malgré la cagnotte Commune nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.