conseils communaux

Conseils communaux : MM. les Maires et nos élus étonnez-nous !

C’était dans la charte de gouvernance de la Commune nouvelle mais cela va se concrétiser maintenant, dès ce lundi. En plus du Conseil municipal de la Commune nouvelle de Saint-Germain-en-Laye, il y aura création d’un Conseil communal pour chacune des deux communes déléguées.

Ces Conseils communaux au rôle consultatif, sans budget, auront pour membres non pas quelques conseillers municipaux comme on aurait pu s’y attendre mais tous les anciens conseillers municipaux des deux communes : donc 43 pour le Conseil communal de Saint-Germain et 27 pour celui de Fourqueux. Les adjoints seront également reconduits (+1 pour Saint-Germain).

On comprend bien le rôle que pourrait jouer le Conseil communal de Fourqueux vis-à-vis des habitants d’une collectivité locale devenue (provisoirement) un simple quartier de Saint-Germain. En revanche pour ce qui est de celui de Saint-Germain-en-Laye c’est beaucoup moins évident. Mais ce n’est pas ce qui nous préoccupe. Lire la suite « Conseils communaux : MM. les Maires et nos élus étonnez-nous ! »

Gilets jaunes, Fourqueux-Citoyen même combat ?

Le vote du Conseil municipal de Fourqueux du 19 novembre en faveur de la fusion avec Saint-Germain-en-Laye, par 17 voix sur 27, illustre les limites de notre démocratie « représentative ». Nous, électeurs, cédons à nos élus, députés, sénateurs, conseillers départementaux et conseillers municipaux la responsabilité de nous « représenter », de défendre notre point de vue, nos intérêts, nos convictions, nos valeurs.

Ce vote du 19 novembre à Fourqueux, incontestable au niveau de l’arithmétique, pose le problème de la responsabilité de l’élu municipal soutien du maire en place. Cet élu a donc été investi en 2014 sur une liste menée par le maire en poste. Un mandat lui a été confié, celui d’élu municipal attaché au groupe majoritaire.

Dans l’idée même de la démocratie représentative, l’élu n’a pas à suivre dans une loyauté aveugle la tête de liste grâce auquel il a été admis au Conseil municipal. Il lui faut rester à l’écoute de ceux qui l’ont élu, ceci tout au long de son mandat et porter leurs demandes, leurs attentes. A Fourqueux 4 élus sur les 21 figurant dans le groupe majoritaire ont pris en compte l’avis des habitants citoyens. Merci à eux. Mais 4 sur 21 c’est peu. Lire la suite « Gilets jaunes, Fourqueux-Citoyen même combat ? »

De l’opportunité de vous rencontrer monsieur le Maire de Saint-Germain

Lettre ouverte à Arnaud Péricard

Monsieur le maire de Saint-Germain-en-Laye,

Il y a tout juste un an j’apprenais l’existence d’un projet de création d’une commune nouvelle Saint-Germain/L’Etang-la-Ville/Mareil-Marly/Fourqueux ce qui m’est apparu alors comme une idée intéressante. Car j’imaginais très naïvement que, menée par vous, la mise en oeuvre allait être exemplaire : un modèle à suivre pour toutes les futures communes nouvelles dans les grandes agglomérations. Travail de terrain intensif, au plus proche des habitants (et pas seulement des conseillers), réunions publiques dès les premiers mois de 2018, étude fouillée et chiffrée. Le tout naturellement validé par une consultation citoyenne organisée dans les conditions d’un référendum local à prévoir en septembre 2018, avant délibération des Conseils municipaux et qui s’imposerait à ceux-ci, même si la loi ne l’exige pas. Lire la suite « De l’opportunité de vous rencontrer monsieur le Maire de Saint-Germain »

La démocratie bafouée là où elle fonctionne le mieux

L’annexion de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye a été votée par les Conseils municipaux lundi 19 novembre. Et le préfet des Yvelines a déjà signé l’arrêté de création de la commune nouvelle Saint-Germain-en-Laye au 1er janvier 2019. L’avis des électeurs de Fourqueux n’a jamais été sollicité par référendum et c’est une énorme erreur de jugement et même une faute politique. Car, nous, habitants de cette petite commune, nous le savons parce que nous le vivons. A chaque scrutin, quel que soit l’enjeu, nous nous déplaçons vers les urnes et nous faisons, nombreux, notre devoir électoral. Nous n’en tirons aucune gloire. C’est juste un fait qu’il faut rappeler.

Un exemple avec les deux référendums européens. Fourqueux vote à ces occasions massivement (plus de 80% de participation) et vote Oui, beaucoup, beaucoup plus, que l’ensemble des Français  : Lire la suite « La démocratie bafouée là où elle fonctionne le mieux »

A J-25, comment la fusion forcée Saint-Germain/Fourqueux peut-elle encore être évitée

Après la consultation citoyenne et les premières remontées de la pétition (plus de 1600 signatures en ligne à ce jour et le début du recueil des signatures « papier »), rien n’est encore joué pour la fusion Saint-Germain/Fourqueux au 1er janvier 2019.

Le plus simple, le plus logique, le plus démocratique aurait été pour le maire de Fourqueux de convoquer les électeurs à la rentrée de septembre pour qu’ils se prononcent, sur la base des documents produits par l’étude Eneis, sur la création ou non de la commune nouvelle dans le cadre d’un référendum local.

Le référendum local est bien prévu par la loi. Le maire pourrait convoquer les électeurs pour décider d’un projet d’urbanisme, d’un investissement ou même du nom des habitants (Fourqueusiens ou Foulqueusiens ?). Alors comment, pourquoi, ne pas le faire pour une décision autrement plus importante, rien de moins que la disparition de la commune ? Mais la Loi n’imposant pas le référendum local au maire, lequel, dans le cas qui nous intéresse, s’y refuse catégoriquement, nous en sommes réduits à envisager différentes  hypothèses. Nous en distinguons cinq, les deux premières pour simple rappel compte tenu de l’attitude passée et présente du maire  : Lire la suite « A J-25, comment la fusion forcée Saint-Germain/Fourqueux peut-elle encore être évitée »

Breaking News : analyse municipale de la consultation citoyenne du 30 septembre

Alleluia ! Sur le site internet de la mairie de Fourqueux, découverte ce jeudi après-midi d’un nouveau compte-rendu de la consultation citoyenne du 30 septembre (jusqu’à présent seuls les résultats bruts étaient disponibles sans commentaires et sans présentation graphique). Une analyse chiffrée et commentée ! Oui vous avez bien lu. Nous cliquons donc.

Alleluia (bis) ! Un graphique est même proposé dans la page suivante.

Damned ! Il est tout gris/bleu… Et il ne parle en fait pas du tout des résultats (près de 70% des votes contre la fusion comme vous le savez) mais de tout autre chose. Il analyse… l’âge des personnes, électrices et électeurs de Fourqueux, qui se sont déplacés à L’Espace, un dimanche d’automne, pour faire part de leur opinion. Soyons précis : le graphique ne porte donc pas sur tous les votants (1). Juste les personnes inscrites sur les listes électorales et qui ont émargé, comme il se doit, lors du vote. Lire la suite « Breaking News : analyse municipale de la consultation citoyenne du 30 septembre »