26 mai : Elections Européennes

Le dimanche 26 mai auront lieu les élections européennes qui désigneront les membres du nouveau Parlement Européen et pas moins de 34 listes se présentent à vos suffrages ! Alors faut-il voter ? Et si oui comment faire et surtout comment choisir parmi les 34 listes inscrites au scrutin ?

En tant que Fourqueusiens, habitants d’un village international, nous sommes surpris que la mairie « déléguée » ne fasse aucune référence à ces élections dans sa « Newsletter » hebdomadaire… effets de la Commune Nouvelle ou de l’indifférence du maire délégué trop occupé à twitter et faire campagne pour son parti ?

Nous vous donnons ci-après quelques éléments qui nous semblent importants…

Voter ?

Le Parlement Européen est la seule institution de l’Union Européenne élue au suffrage universel direct. Si on s’intéresse donc un minimum à l’Europe et à la Démocratie il paraît évident que OUI, il faut voter et utiliser son bulletin pour faire valoir ses convictions et ses valeurs !

Aller voter, c’est choisir un projet pour l’Europe en phase avec ses opinions. C’est choisir la composition du prochain Parlement Européen et influencer les décisions qu’il prendra au cours des 5 prochaines années.

Comment faire ?

N’oubliez pas ! Si vous êtes absent le jour du scrutin (dimanche 26 mai), vous pouvez voter par procuration en désignant un autre électeur (mandataire) pour voter à votre place. Celui-ci doit être inscrit sur les listes électorales dans la même commune, mais pas nécessairement dans le même bureau de vote.

Faîtes établir la procuration au plus vite ! La procuration doit en effet être acheminée dans les délais en mairie. Munissez-vous pour cela d’un justificatif d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire) et présentez-vous en personne dans un commissariat de police, une gendarmerie, ou au tribunal d’instance  de votre domicile ou de votre lieu de travail. Vous y remplirez un formulaire que vous pouvez télécharger en cliquant ici pour le pré-remplir. Cette formalité est totalement gratuite.

N.B. : Si votre état de santé ou une infirmité sérieuse empêche le déplacement, vous pouvez demander qu’un personnel habilité à délivrer une procuration (policier ou gendarme) se déplace à domicile pour établir la procuration. La demande de déplacement doit être faite par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif de l’infirmité.

Comment choisir ?

Le Parlement Européen est composé de 705 membres. Le nombre de sièges est réparti entre les Etats membres, en fonction de leur population. La France en comptera 79 et ses représentants sont élus sur des listes nationales au scrutin proportionnel à un seul tour. A l’issue du scrutin, les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages bénéficieront d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix !

Presque toutes les listes mentionnent dans leur programme (si tant est qu’il soit disponible), à des degrés divers, la nécessité de réformer les institutions de l’UE pour les rendre à la fois plus démocratiques et plus transparentes ! Vous reconnaîtrez ici et sans aucun doute les raisons qui ont motivé la création de Fourqueux-Citoyen : Obtenir une véritable Démocratie à l’échelle des territoires des citoyens et une vraie transparence que ce soit au niveau des avant-projets, projets, budgets et dépenses !

Aujourd’hui, le Parlement a relativement peu de pouvoir dans le jeu politique bruxellois. C’est la Commission européenne, composée de 28 commissaires issus de chaque pays membre, qui a seule l’initiative législative. Quant au Conseil, qui relaie les états (ministres, chefs d’État et de gouvernement), il fixe les grandes orientations de l’UE.

Si les textes proposés par la Commission sont ensuite adoptés par le Parlement et le Conseil, c’est encore à la Commission qu’il revient de veiller à leur bonne application par les États membres et au respect des traités.

Le Parlement a la possibilité, depuis le Traité de Lisbonne (entré en vigueur en 2009), de demander à la Commission de faire une proposition législative sur un sujet spécifique, mais celle-ci peut parfaitement ne pas y donner suite en motivant son refus. Le même Traité de Lisbonne a tout de même fortement accru les compétences du Parlement : il peut par exemple exercer un droit de veto sur les traités de libre-échange.

Si, récemment, le Parlement a pu obliger la Commission à revoir (un peu) sa copie sur le dossier de la pêche électrique ou sur les perturbateurs endocriniens, les pouvoirs de la Commission, mais surtout du Conseil, restent prépondérants.

Le Parlement Européen adopte avec le Conseil (les Etats membres) la quasi totalité des normes européennes (directives et règlements) ainsi que le budget annuel qui finance les politiques de l’Union Européenne. Il donne obligatoirement son approbation pour tout accord commercial et surveille les négociations menées par la Commission Européenne. Il exerce un contrôle politique sur la Commission Européenne. La composition de la Commission Européenne est, quant à elle, liée au résultats de l’élection du Parlement Européen. Celui-ci en élit le Président et auditionne les candidats aux postes de commissaires.

… Alors ? On peut regretter qu’en France le seuil pour obtenir des élus au Parlement Européen soit de 5% (maximum autorisé). Cela conduit en effet à gommer du paysage  partis ou mouvements qui mériteraient (au nom du pluralisme) de défendre leurs idées au niveau Européen. La modification récente des modalités du scrutin (national au lieu de régional) ainsi que l’exploitation au plan national de celui-ci (caricature d’un choix entre populisme ou progressisme) au bénéfice de listes dont les programmes sont opportunistes ou flous. L’Europe mérite bien mieux !

Nous vous invitons à réfléchir attentivement avant de glisser votre bulletin dans l’urne afin de faire la part des choses entre promesses et postures de circonstances. Il peut être utile de regarder comment les formations politiques ou mouvements qui se présentent se sont préoccupés, à travers leurs élus locaux, de l’opinion des citoyens dans le passé. Cela peut en dire long sur les discours de façade et la réalité des actions, trop souvent guidées par des intérêts personnels ou politiciens ! Aurez-vous des députés aux ordres d’instances nationales ou de leaders nationaux ? Des députés décidés à développer la coopération et la démocratie européenne ? des députés œuvrant pour une véritable défense des intérêts des européens ? ….

Choix difficile donc, mais expression nécessaire pour ne pas se faire confisquer l’une des rares occasions qui nous est donnée de choisir… !

1 commentaire sur “26 mai : Elections Européennes

  1. Merci pour l’article, je ne serais pas là malheureusement ! Mais j’ai fait une procuration 😉

    Il faut voter, même si le système politique est « vérolé » par quelques élus !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.