Place de la Grille : présentation projet définitif ce jeudi à 19h

par | 19 Oct 2022 | 2 commentaires

C’est très discrètement que la mairie de Saint-Germain-en-Laye a publié une information pourtant intéressante pour tous les habitants de Fourqueux. Il fallait en effet être très attentif pour repérer, sur le tableau d’affichage « municipal » (devant le poney club), le document (figurant parmi de nombreux autres et depuis une dizaine de jours) qui annonçait la réunion publique prévue ce jeudi 20 octobre à 19h à l’Espace :

Aucune publication dans le journal de Saint-Germain, ni sur les réseaux sociaux pour annoncer (suffisamment tôt) cette réunion afin qu’un public le plus large possible puisse y assister ! Histoire de décourager les personnes intéressées, l’affiche demande même de confirmer sa présence en adressant un mail, une démarche supplémentaire pas toujours simple quand on doit retranscrire une adresse alors qu’on ne dispose pas de quoi écrire !

Ce n’est qu’avant hier qu’une première mention est faite sur facebook\villefourqueux (géré désormais par le service communication de la ville de Saint-Germain). Cette publication recueille au passage quelques commentaires significatifs de craintes partagées, avec une réponse de la mairie pour le moins standardisée !

Nous invitons le maximum de personnes à participer à cette réunion publique, même sans inscription préalable, afin que chacun puisse se positionner sur ce projet à 3 millions d’euros !

Pour permettre à tout-un-chacun de mieux appréhender le dossier et les enjeux, nous vous expliquons ci-après les grandes lignes de cette opération d’aménagement, dont on a cru comprendre qu’elle était notamment destinée à mettre en valeur la mairie ‘déléguée’ « en donnant l’impression qu’elle était « posée sur un coussin de verdure« … alors même qu’elle ne sert plus vraiment aux Fourqueusiens, hébergeant désormais syndicats communaux et service d’établissement des cartes d’identité ou passeports pour l’ensemble de la Commune Nouvelle !… L’égo du maire délégué, lui, reste intact !

Réunion initiale de présentation du projet – 18 mai :

La réunion de présentation initiale du 18 mai dernier n’ayant fait l’objet d’aucune publication de la mairie et de nos élus, nous vous livrons ci-après les informations que nous avons pu rassembler sur son déroulé et les éléments présentés.
Sont présents plusieurs élus, dont Arnaud Péricard (10mn), Daniel Level, Elisabeth Guyard et Mark Venus,

Introduction d’Arnaud Péricard :

La réunion prévue publique démarre avec l’arrivée d’Arnaud Péricard (accompagné de son habituel photographe) qui présente les 2 intervenants principaux :
>> Elisabeth Guyard, Maire-adjointe chargée de la voirie, des réseaux et de la mobilité, qui est responsable de conduire tous les aménagements publics sur tout le périmètre de la Commune Nouvelle de Saint-Germain et de Fourqueux
>> SETU, Bureau d’études mandaté par la ville et représenté par Sylvère Lévy

Puis vient la description du projet et de la méthode que nous retranscrivons ci-après (en italique pour les interventions des présentateurs) :

« Il s’agit d’un projet ayant déjà fait l’objet de quelques réunions un peu plus techniques avec nos services, les élus, le 3C notamment.
Quand ce projet de fusion avait été engagé, il y avait notamment un projet de réaménagement / restructuration de la place de la Grille qui était dans les tuyaux et que nous avons positionné comme étant l’un des projets prioritaires sur la commune déléguée de Fourqueux comme l’était également l’aménagement de la plaine sportive, comme l’était également le projet sur lequel nous travaillons actuellement de l’extension du cimetière communal.
Ce projet a fait l’objet d’une convention de subventionnement avec le département des Yvelines au titre d’un programme spécifique de subventionnement lié aux communes fusionnées ou aux communes nouvelles. Il est éligible à ce plan de subventionnement, il a fallu après les élections engagées des études ce qui a été fait avec SETU qui va présenter.
Objectif principal recueillir vos critiques, propositions d’amélioration, la manière dont vous voyez aussi les choses. Ce n’est encore qu’un projet, donc ce que l’on fait et c’est aussi, dans la méthode ce qui est important, tous nos projets d’aménagement le sont de cette manière-là, sur cette méthode. Je prends le parallèle de la place Edouard Détaille sur la commune de Saint Germain en Laye, place qui donne sur la rue d’Alsace, la sortie pour aller sur la piscine, le commissariat et les grilles d’entrée du parc du château. Ça fait déjà 6 à 8 mois que nous discutons avec Elisabeth (Guyard), avec d’autres élus sur la meilleure manière en tout cas de refaire cette place.
Donc il n’y a absolument rien de figé. Ce moment et cette réunion, elle a cette vocation-là. Donc voilà, je vous le dis pour que nous puissions échanger dans un cadre apaisé. Il fait très chaud donc ce n’est pas la peine à mon avis d’incorporer davantage de chaleur. Mais on est vraiment sur un mode d’interaction et de partage… D’accord et de co-construction de ce que peut être ce projet. et puis si vous voulez engueuler quelqu’un c’est eux qu’il faut engueuler, le bureau d’étude c’est eux qui auront peut-être mal fait leur travail. Bon on pense que c’est un projet qui est en tout cas intéressant. »

>> Une introduction qui semblait donc un peu craintive… serait-ce par manque d’habitude de ce genre de réunion publique ?

Introduction de Daniel Level :

« Dossier que nous avions envie de porter dans les années à venir, nous l’avons repris ensemble et c’est une très bonne chose.
C’est un projet qui a déjà été regardé, nous avons, nous les élus, émis quelques idées, SETU a travaillé, on a déjà fait quelques corrections, on l’a présenté ensuite au Conseil Communal Citoyen » (>Oups<) « … au Conseil Consultatif Citoyen qui est composé des 6 élus de Fourqueux, plus 6 représentants d’associations, plus 6 personnes qualifiées avec qui on a retravaillé le projet encore, en amendant, en emménageant, et ensuite, parce qu’on pensait que c’était logique compte tenu qu’ils seront peut-être les premiers, je leur souhaite, concernés, on l’a présenté aux commerçants de la Grille.
Les commerçants de la grille, avec leur regard d’utilisateurs différents de nous, ont apporté aussi quelques corrections. Ce qu’Élisabeth (Guyard) vous propose maintenant c’est quelque chose qui est en cours d’élaboration, on attend vos remarques, on attend vos suggestions. Il faut bien savoir que quand on a refait l’Espace et la place et le parking autour de l’Espace il y avait une vocation d’accueil du marché, d’accueil de parkings, là on a voulu sortir de cette idée d’accueil de parking pour y mettre une touche développement durable, renaturation beaucoup plus forte. (…) Personnellement je voulais donner l’impression que la mairie était posée sur un coussin de verdure ! Voilà, pour vraiment apporter de la nature … et dans une concertation que je n’ai peut-être pas toujours mené au bout des choses, mais il faut parfois savoir reconnaître parfois ses travers, mais… on a appris on a appris à travailler encore mieux et encore plus avec vous. Voilà ce que je voulais dire en préambule. »

Introduction Elisabeth Guyard :

« 2 mots pour vous dire que cette phase de concertation est importante, euh… au niveau des objectifs d’aménagement de cette place comme l’a dit Daniel (Level) effectivement il y avait renaturation, il y avait apporter de la biodiversité. On va vous présenter un projet d’aménagement et on réagira à la fin de cette présentation. »

Présentation de Sylvère Lévy :

Sylvère Lévy, architecte paysagiste et créateur de l’Atelier Silva Landscaping travaillant en partenariat avec le bureau d’étude SETU mandaté par la mairie.

Diagnostic de l’existant :

« Quand on a commencé à me demander de travailler sur ce projet-là, n’étant pas habitant de Saint-Germain-en-Laye, ni de la région j’ai pu l’appréhender avec un regard extérieur.« 

Vue projetée pendant la réunion qui donne un piètre aperçu de l’existant du fait de cliché pris en hiver ! A comparer avec des clichés pris par Fourqueux-Citoyen au printemps ou en automne (cliquer ici)

Nous sommes sur des structures végétales assez vieillissantes, un peu déclinantes, avec des formes végétales qui sont aujourd’hui un peu dépassées. Le fait d’avoir des structures arborées taillées en rideau (…) cela permettait d’organiser l’espace, de structurer surtout sur un milieu urbain assez tenu avec un front bâti, mais là, aujourd’hui, on est sur une place, à la rencontre d’une rue (l’avenue d’Hennemont) et de la place de la Grille. Et finalement on a comme ça ces structures arborées qui se croisent qui se chevauchent et qui ont dû être, avec le temps, un peu appauvries par la perte de certains sujets et qui aujourd’hui ne donnent plus une lecture, une lisibilité de cette place.
Donc on a cette structure végétale qui demande beaucoup d’entretien, beaucoup de taille, qui sont monospécifiques donc n’apportent pas vraiment de biodiversité et ne participe pas vraiment à la lecture et la compréhension du site. Par-dessus le marché, on a ces structures végétales, ces rideaux qui cachent un petit peu le front de commerce.
Pour nous il était important, sans forcément faire ‘tabula rasa’ et supprimer l’ensemble des arbres existant qui sont sur la place, essayer de s’appuyer sur cette structure arborée existante mais en la renaturant, en la laissant repartir en port libre, en port naturel pour avoir un vrai ombrage et un vrai îlot de fraîcheur qui s’installe sur cette place et en venant l’enrichir avec une trame arborée qui vienne en complément et qui soit elle beaucoup plus diversifiée dans ses essences. Ça c’est le premier constat. »

« Le deuxième constat c’est qu’on a aujourd’hui, on n’a finalement pas une place de la Grille, on a 2 places, on a un parvis côté mairie, et on a une place plus commerçante de l’autre côté. Et on a cette avenue d’Hennemont qui vient couper en 2 la place. Là où on a un potentiel d’avoir vraiment une centralité, un lieu de regroupement où se font face à la fois les institutions de la commune et les commerces du centre-ville. On a vraiment l’avenue qui vient couper en 2 la place avec cette problématique de visibilité on a cet arrondi avec cette courbe, contre courbe qui fait que quand on vient on essaie de se garer au niveau des places de stationnement c’est assez compliqué, c’est pas évident, on a des arbres en rideau qui viennent gêner la visibilité et on est sur un espace assez accidentogène à la fois pour le stationnement, pour sortir du stationnement, mais aussi pour traverser la place pour passer d’un côté à l’autre.
Pour nous il nous semblait important de pouvoir remettre le piéton et les usagers des utilisateurs au centre de cet espace en ralentissant la circulation et en essayant de pacifier au maximum la circulation automobile et des bus.
Et ensuite au niveau du sol, aujourd’hui on a ces trames végétales qui sont pour certaines en bon état et qu’on va essayer au maximum de conserver, mais on a à côté de ça des trames végétales au sol qui sont aussi un peu vieillissantes, déclinantes et qui mériteraient d’être réaménagées. Pour accueillir un peu plus de biodiversité sur cette place et pour pouvoir avoir une démarche environnementale plus ambitieuse et plus générale notamment sur la gestion des eaux pluviales, pour essayer de récupérer les eaux pluviales à la parcelle et de les infiltrer directement sur la place.
Et la dernière chose on est quand même sur la place de Fourqueux, il nous semblait important de pouvoir y ramener des nouveaux usages, pouvoir favoriser la visibilité sur les commerces, pouvoir accueillir des manifestations, des marchés, des animations à plusieurs moments de l’année. Donc l’idée de ce projet c’est aussi de pouvoir accueillir comme cela des manifestations ponctuelles.« 

Plan de l’existant :

« 44 arbres existants, on a 1.130m2 d’espace verts mais qui sont disséminés, ce sont plutôt des pieds d’arbres, des tout petits massifs qui ont beaucoup de mal à vieillir et à se pérenniser => on va essayer de les regrouper pour avoir des massifs plus importants et qui vont avoir une meilleure inertie végétale.« 

Axe central dégagé :

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« Pour essayer de pacifier et de réunir la place l’idée c’est de travailler vraiment sur cette voirie on a constaté qu’on avait en plus un problème de croisement de bus car la voirie est relativement étroite => Suppression du stationnement de part et d’autre pour donner une meilleure visibilité sur les 2 rives, pour avoir une meilleure circulation possible et de repositionner ces places de stationnement au plus proche des commerces et de la mairie. Installer un plateau surélevé pour marquer l’arrivée sur la place et inviter les véhicules à ralentir.
On a proposé de travailler sur un revêtement de sol qui permet d’unifier les 2 rives et qui puisse se prolonger sur le tapis de circulation pour donner plus d’ambition à cet espace et lui donner une cohérence et une unité entre les 2 rives (mairie et commerces).

Ensuite comme l’avait demandé monsieur Level on l’a installée sur un coussin de verdure en allant supprimer les murs de soutènement et en faisant plutôt un talus végétalisé pour donner vraiment cette assise végétale pour la mairie. On supprime un certain nombre d’arbres et on vient en installer des nouveaux, de manière un peu plus aléatoire, pour donner cet esprit aussi de jardin (…) qu’on souhaitait mettre en place sur ce projet avec massifs qui sont désormais regroupés pour avoir des choses plus imposantes, plus importantes qui auront une meilleure inertie et qui seront plus faciles à entretenir et qui participeront vraiment à cet esprit de jardin et venir installer un trame arborée un peu plus aléatoire pour donner ce côté un peu plus naturel au projet.

Principe d’aménagement :

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« Les fonctions les usages : voirie au niveau des 2 rives avec possibilité de traversée d’un bout à l’autre. On a fait apparaître des passages piétons, mais l’idée c’est quand même d’être sur une « zone 30 », c’est-à-dire une zone partagée où le piéton a la priorité sur la voiture et les inciter à ralentir en entrée de site.
En foncé les arbres existants conservés et en clair les arbres rajoutés pour lesquels on va les laisser repartir en port libre et rajouter des arbres de grand développement avec un port important pour vraiment avoir de l’ombrage sur cette place et en faire un lieu de vie, un lieu agréable. On vient rajouter des bancs, des corbeilles, des arceaux à vélos, des emplacements motos, des emplacements voitures pour se rendre facilement sur cette place.« 

Accueil d’évènements :

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« On a proposé d’installer une terrasse de café pour pareil réactiver la vie sur cette place.
Dans le dessin on a anticipé l’installation éventuelle de stands dans le cas où on voudrait faire un marché, une animation. On a dimensionné cette perspective qui part de la mairie et qui vraiment coupe la place en 2, mais donne vraiment de la profondeur, on l’a dimensionné pour pouvoir installer des stands et pouvoir circuler facilement entre les stands.« 

Récapitulatif :

« Quelques images de référence pour pouvoir visualiser l’esprit du projet. Au final 51 arbres (on améliore le bilan en termes de plantations d’arbres), 2.600 m2 d’espaces minéraux et 1.110m2 d’espaces verts. Donc on est à peu près sur les mêmes surfaces d’espaces verts par contre on aura des massifs beaucoup plus pérennes et beaucoup plus faciles à entretenir et qui ont plus de chances de se développer dans le temps. Et en plus on rajoute les zones en pavés enherbés qui permettent l’infiltration et qui, même si on peut circuler dessus, on peut cheminer, donneront un esprit plus naturel »

>> On notera que l’on perd donc tout de même 20m2 d’espace vert ce qui, étrangement ne semble pas poser de problème dans un projet de ‘renaturation’, au même titre que les arbres coupés en pleine maturité qui seront remplacés par de jeunes avec quelques années de développement avant d’assurer le même ombrage et la même captation de CO2 ! Pour ce qui concerne l’infiltration des eaux de ruissellement on ne peut qu’être circonspect compte tenu de cela et du fait que des pavés avec enherbement existe déjà ! Quand aux 14 places de parking on les cherche encore !
La justification du projet serait -elle ailleurs.
.. ? (réflexion Fourqueux-Citoyen) <<

Références :

  • Parvis de l’hôtel de ville de Tremblay réalisé l’année dernière. Mettre en relation le parvis de l’hôtel de ville avec le parc urbain situé de l’autre côté.
  • Clamart il y a quelques années déjà : parvis très végétalisé, arboré devant groupe scolaire, gymnase, …
  • Images de référence pas de nous mais qui donne l’esprit de ce qu’on propose
  • Exemple de calepinage avec des bancs pour structurer la place

« Voilà à quoi ressemblera la place. Traitement de sol qualitatif de l’ordre de celui de la place Victor Hugo… mais moins glissant.  Mais l’idée est d’avoir un traitement de sol très qualitatif qui valorise la mairie, son parvis, les commerces et qui marque vraiment là cette centralité au niveau de cette place tout en ayant cet esprit jardin avec des grands massifs généreux, fleuris, un peu dans l’esprit des massifs de terre de bruyère qu’on peut trouver en rives et largement plantés pour ramener de l’ombre et de la fraîcheur sur cette place.
Et avec cette perspective qui met vraiment en relation les 2 rives« 

La perspective vue de la mairie semble essentielle pour répondre au cahier des charges (Fourqueux-Citoyen)

« Vue depuis le parvis de la mairie avec ce socle végétal, la voirie traitée de manière qualitative pour inciter les voitures à ralentir et mettre en relation les 2 rives et ces 2 massifs où les arbres sont plutôt traités en forme de bosquet qu’en alignement ou en rideau« 

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« Palette végétale : on va essayer de diversifier au maximum la palette pour amener de la saisonnalité càd des couleurs qui peuvent varier en fonction des saisons, des floraisons, de l’ombrage. C’est un exemple assez exhaustif, mais toutes ces espèces ne seront pas représentées. »

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« Pareil pour les massifs bas, des floraisons, des graminées, quelques arbustes persistants aussi pour avoir une structure en hiver, des floraisons estivales, des floraisons printanières.« 

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« Idem sur la strate basse, l’idée étant d’avoir une strate haute qui ramène de l’ombre et de la structure avec cet effet de bosquet, une strate intermédiaire plutôt basse, pas plus de 1m de haut pour structurer aussi la place et avoir ces massifs et ensuite une strate vraiment très basse pour accompagner les usagers et piétons en rives de massif.« 

Purement indicatif sans aucune valeur d’engagement !

« Sur les matériaux de sol, personnellement en tant que paysagiste, je trouve que l’aménagement qui a été fait place Victor Hugo est quand même très très qualitatif, très beau, c’est une vraie réussite. Après j’entends qu’en tant qu’usager du quotidien qu’il y a un vrai problème de ‘glissance sur cette … et de réverbération (tout à fait). L’idée est d’inscrire la place de la Grille dans la continuité de cet aménagement pour donner de la cohérence à l’ensemble de la ville, tout en retravaillant ce matériau de sol pour avoir quelque chose de moins glissant et moins réverbérant. A ce stade on propose un granit qui est très qualitatif, très pérenne, très durable, mais avec un traitement plutôt bouchardé pour lui donner une meilleure adhérence que sur un calcaire qui est plus friable et moins dur que le granit.« 

N.B. : Le bouchardage donne à la surface un aspect granuleux esthétique et pour les dalles de sol et marches d’escalier, des propriétés antidérapantes.

« Exemple de pavés enherbés. La majorité de la place de la Grille serait en joint sec, mais par endroit le joint devient végétalisé pour amener aussi un peu de verdure et de végétation au niveau de certains espaces en particulier (exemples). Des pas japonais dans quelques massifs pour permettre de couper, d’aller plus vite et éviter le piétinement sauvage de certains massifs. »

« Mobilier dans la charte d’équipement de l’ensemble de la Ville »

Questions, Échanges et Remarques :

Suite à cette présentation de Sylvère Lévy, le public a la parole pour questionner et s’exprimer. Les principaux sujets abordés sont mentionnés ci-après avec les réponses apportées (en général par Elisabeth Guyard)

  • Stationnement / Places insuffisantes :
    « On a fait très attention au stationnement qui est reporté rue des Trois Quignons et Pendants d’Hennemont.
    Il s’agira d’une Zone de rencontre à 20Km/h => pas de vue de trottoir mais juste 2cm pour écoulement des eaux
    .
    On est allé au bout de l’exercice en termes de places ! (7 places neuves et créées dont 2 PMR) demande des commerces de garder des places devant !
  • Passage piétons :
    « Représenté ici uniquement pour identifier les cheminements principaux qui pourraient être utilisés.« 
  • Places stationnement obliques à contre-courant de la circulation :
    Elisabeth Guyard : « On rentre en marche arrière dans les places de stationnement car la norme est de sortir en marche avant pour voir la circulation !  Les esquissent donnent l’ambiance de la place et les places peuvent être perpendiculaires à la rue !« 
  • On traverse donc la route pour se garer
    « Normalement on n’a pas le droit de traverser la route pour se garer ! »
  • Quid des voitures qui se gareraient sur l’espace partagé (sauvage)
    « Il y aura des bornes (potelets) pour empêcher le stationnement sur les rives… ou sur la place ! »
  • Parking de la mairie :
    « il reste souvent des places (mais pas utilisables par PMR) compliqué (!) + allée des Groseilliers, mais aussi relativement occupé !« 
  • La zone actuelle à 20 les gens passent à toute allure !
    « Question d’incivilité, ce n’est pas une raison pour ne pas le faire, un radar pédagogique a été installé« 
  • Sous les arcades ?
    « C’est privé => on n’y touche pas (Batiger a remis des dalles il y a 3 ans) »
  • Escalier central (coiffeur vers place)
    « Dans le projet c’est un peu séparé ! »
  • Largeur de la voie ?
    « Voie passe de 5m50 à 6m pour permettre aux bus de se croiser !« 
  • Bruit du revêtement de sol pour les riverains (nuit) :
    « Pas défini, mais ce ne sera pas de la pierre (du pavé collé) beaucoup moins bruyant tout en marquant la différence ou alors enrobé selon les prix (cf. devant Monoprix enrobé plus blanc avec un traitement) … mais si on roule à 20km/h ça marchera ! »
  • Fontaine du côté de la mairie si on veut l’esprit jardin ?
    Daniel Level : « Sur cette place il n’y a jamais eu d’eau c’est des terrains de verger on ne voit pas pourquoi ajouter une fontaine qui va plutôt être gênante ou dégradée (ce qu’on voit malheureusement souvent) donc on pense que ce n’est pas opportun de mettre une fontaine là. Ce n’est pas dans la tendance de préserver l’eau quand on met une fontaine on évapore.« 
  • Fontaine tournée à la manivelle (pour se désaltérer) ? :
    « Si déjà installé pas de raison qu’on les enlève »
  • Herbes aromatiques maintenues devant la mairie ?
    « Palette végétale pas arrêtée ! Bac devant la mairie c’est complètement hors norme développement durable car pas en pleine terre. Devant la mairie on casse mais dans les bosquets de la place on peut en mettre »
  • Traversée piétonne de la rue des Trois Quignons.
    « Limitation de la grande zone enrobée (nécessaire pour la giration des camions) et de faire un passage piéton. Le passage actuel a été placé ‘haut’ dans la rue des Trois Quignons car la largeur de la traversée est trop importante (plus bas) et pour des questions de sécurité il a été placé là où il est actuellement. Crainte que les voitures arrivent de la rue du Mal Foch un peu rapidement… mais les gens traversent là => pourquoi ne pas mettre en zone 30 partout !
  • Places de stationnement désimperméabilisée ?
    Sylvère Lévy : « Non pour des questions de pérennité et d’utilisation : plusieurs fois par jour, giration, sollicitation donc risque de mal vieillir.« 
  • Prise en compte de l’impact carbone notamment sur le choix des matériaux (durabilité, recyclage) ou végétaux ?
    Sylvère Lévy : « Granits plutôt durs donc durable, provenance européenne (Portugal ou Espagne) on reste sur circuit de distribution maîtrisé. Pour les végétaux pépinières françaises et circuits courts avec essences locales ou (mais pas étrangères alors) qui puissent résister à des épisodes extrêmes de sécheresse ou de froid.« 
    Daniel Level : « Carottage effectué vendredi 20/05 à trois endroits différents dans la place pour vérifier la perméabilité du sol pour voir comment ce sol est capable d’absorber de l’eau car on fait attention à votre argent et si le sol est bien perméable et reçoit bien l’eau, toutes les parties que l’on peut faire en désimperméabilisation c’est-à-dire en renaturation on a des financements par l’agence de l’eau.« 
    Mark Venus : « Si c’est possible c’est que toute la place soit désimperméablisée. »
  • Sylvère Lévy : « C’est ça, en fait les parties minérales n’infiltrent pas, mais on renvoie les eaux de surface, de ruissellement quand on a une pluie par un jeu de nivellement en plus ce qui va être assez compliqué parce que la place est quand même relativement en pente, mais d’avoir un jeu de nivellement qui va renvoyer les eaux vers les massifs végétalisés et permettre une infiltration directe dans le sol plutôt que de les renvoyer dans le réseau d’assainissement. Alors cela permet d’être aidé par l’agence de l’eau sur le financement du projet et cela permet aussi de ne pas saturer les réseaux d’assainissement.« 
  • Que signifient les cercles de couleur rose foncé ? : « bancs circulaires autour des arbres »
  • Place de stationnement réservée aux véhicules électriques ?
    « Non, en zone payante à Saint-Germain-en-Laye, et à Fourqueux, pour la borne électrique à l’Espace pour 2 véhicules ‘en charge’ pas d’autre borne envisagée à Fourqueux. Celle installée étant en évaluation (petits problèmes de fonctionnement au début => plusieurs mois nécessaires pour en tirer des conclusions. La stratégie étant de privilégier des zones de services (aller faire de la gym pendant 2h) ou de commerces.« 
  • Budget projet ?
    « Revêtement pas encore défini => 2,5 à 3 millions d’€, à la louche » ! ! !
  • Terrasse de restaurant ?
    « Volonté de réinstaller un restaurant à la place de la pizzeria fermée depuis très longtemps (pas d’extraction professionnelle, le propriétaire est Batiger) => réflexion d’avoir la possibilité d’installer une terrasse à cette endroit-là.
    Le pizzaïolo [du jeudi soir] s’installera sur la place en retirant les potelets et en comptant sur lui pour les remettre. »
  • Jeux d’enfants sur la place pour amener des grands-parents ou des jeunes parents.
    « Demande formulée par les commerçants aussi => Pas de grands jeux mais on réfléchit à un petit aménagement. EG mon premier retour est plutôt négatif en raison du bruit… » => pourtant la terrasse restaurant en amènera ? ! ?
  • Panneaux Decaux en dehors des axes de cheminement (comme celui qui est à l’angle de la rue des Trois Quignons).
    « Voit pas trop le problème mais mentionne que là c’est une esquisse de projet et on doit travailler sur l’acceptabilité, les cheminements, là c’est surtout la présentation de la philosophie d’aménagement que l’on souhaite apporter à cette place. Aujourd’hui elle ne remet pas forcément en cause le panneau numérique. MV : s’il le faut Decaux le bougera. Pour info, une face sert à générer des revenus pour payer les abribus, les lampadaires, etc… et l’autre face il y aura très bientôt le plan de la ville. Ça vient, je vous le promets.« 
    « L’emplacement et le type (autour des arbres ou droit) des bancs est purement indicatif et ne représente pas le projet définitif.« 
  • Les racines des arbres qui soulèvent les trottoirs :
    Sylvère Lévy : « Fosses de plantation suffisamment importantes pour que les arbres évitent de chercher à manger là il y en a !« 
    Daniel Level : « Il faut aussi choisir la bonne variété d’arbres car certains ont des racines en pivot plutôt qu’en râteau. »
  • Problème des déchets, poubelles débordantes :
    « Pas assez de poubelles => on en rajoute (elle seront en bois contrairement à ce qui a été présenté »
  • Poubelles avec recyclage ?
    Daniel Level : « Beaucoup de villesont essayé mais elles arrêtent car les gens mélangent tout. »
    Marc Venus : « Mauvais tri facturé 200€ la tonne et transport ensuite à l’incinération 100€/T => s’il y a danger de mauvais tri il vaut mieux l’amener directement à l’incinération et c’est réinjecté en partie dans le réseau électrique« 
  • Composteur municipal pour ceux qui n’ont pas de maison ?
    « Commandé au niveau du parking de la mairie. Problème d’appro (compétence agglo => Pas de dates) »
  • Passages piétons seront-ils matérialisés car si traversée partout cela crée confusion pour les automobilistes :
    « Encore en suspension, mais les habitants devant Monoprix en ont réclamé la matérialisation, donc on fera certainement. »
  • Aménagement de l’éclairage et sous quelle forme ?
    « Mât piéton type candélabre avec Led avec sûrement abaissement de puissance passée une certaine heure pour limiter l’effet »

Clôture

Sylvère Lévy : «L’ensemble des remarques seront prises en considération, les analyser voire si elles peuvent être rentrées dans le projet de manière à finaliser les esquisses et démarrer les études approfondies celles où on va se poser les questions où on va poser les bornes, les corbeilles, bancs, les passages pour piétons : cet été. Appel à travaux lancé cet automne de manière à commencer les travaux avant la fin de l’année. Délais dépendront du budget et de certaines études. Plusieurs mois de travaux. Travail par demi-places pour maintenir l’accès à la mairie et aux commerces.»

Projet sera-t-il représenté suite à cet échange et au travail évoqué par SETU ?
Daniel Level : «Si on vous présente le projet, ce sera le projet définitif, une simple réunion d’information»

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
N’oubliez pas de commenter (ci-dessous) ou de ‘Liker’ (sous le titre de l’article)

Vous avez des informations à nous communiquer ?
Envoyez un mail à
contact@fourqueux-citoyen.fr

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Soutenez Fourqueux-Citoyen, donnez-nous les moyens
de vous informer et de vous défendre :

>> adhérez ou faites un don <<

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Dangibeaud
Dangibeaud
1 mois il y a

Pour 3 millions d’euros « à la louche », ce qui représente environ 1500 euros par famille Foulquesienne, on peut se demander s’il n’y aurait pas d’autres priorités, à commencer par une réduction des taxes foncières.
En termes d’écologie, nous avons du mal à trouver l’intérêt du projet…enlever des arbres qui ont mis si longtemps à pousser, faire venir de la pierre neuve, avec ce que cela comporte en termes de transport et d’émissions de CO2, même en provenance du Portugal, sans parler de la pollution engendrée par le chantier lui-même. Encore une fois, les élus se font plaisir avec l’argent du contribuable et sous couvert d’une pseudo justification écologique.

Dumont
Dumont
1 mois il y a

Un grand oubli : les personnes handicapées ou à mobilité réduite !
Suppression des places de stationnement, ces personnes devront donc se rendre dans le parking derrière la mairie en contre bas !
Escalier, pente importante et distance
Abattre des arbres qui ont qqes années pour en mettre des jeunes qui ne prendront pas facilement racines ce n’est pas respecter l’environnement ni les deniers des habitants.

A lire aussi…

Modification du PLU de Fourqueux : moins de 48h pour réagir

Comme nous le mentionnions dans notre article du 14 octobre dernier (ici), vous avez jusqu’à vendredi 18 novembre à minuit pour transmettre vos observations, remarques et critiques vis-à-vis de des documents mis à disposition dans la cadre de la modification du PLU...

Lire l'article

Tram 13 : du bon et du moins bon

Depuis le 6 juillet 2022, le tram T13 est ouvert au service des voyageurs entre Saint-Cyr et Saint-Germain. Comme prévu, à compter du début octobre la fréquence est passée d'un tram toutes les 15 minutes à un tram toutes les 10 minutes aux heures de pointe (7h-9h...

Lire l'article

Un aménagement paysager Place de la Grille ?

C'est sur Facebook, puis par un article dans le Journal de Saint-Germain (n°807), qu'une réunion publique est annoncée par la mairie, ce mercredi 18 mai, pour présenter un projet évoqué depuis de très nombreux mois : celui du réaménagement de la place de la Grille....

Lire l'article

Résultats 2ème tour présidentielle Commune Nouvelle

Vous trouverez ci-après les résultats du second tour de l'élection présidentielle (dimanche 24 avril).Ceux-ci vous sont présentés, comme d'habitude, pour chacun des bureaux de vote de de la Commune Nouvelle de Saint-Germain-en-Laye, permettant ainsi de voir les...

Lire l'article

Résultats 1er tour Présidentielle 2022 Commune Nouvelle

Nous vous livrons ci-dessous les résultats du 1er tour des élections présidentielles qui ont eu lieu ce dimanche 10 avril 2022.Ceux-ci vous sont présentés pour chacun des bureaux de vote de de la Commune Nouvelle de Saint-Germain-en-Laye, permettant ainsi de voir...

Lire l'article

Collecte de Pâques à Fourqueux

La guerre continue malheureusement et nous constatons tous les jours le désarroi et la détresse auxquels sont confrontés les Ukrainiens dans cette agression contre leur pays.C'est pourquoi nous continuons notre mobilisation avec une "Collecte de Pâques" Après deux...

Lire l'article

Agenda local & citoyen

Sep
10
sam
Jour entier 185 ans du rail à Saint-Germain-... @ Espace Ducastel-Vera
185 ans du rail à Saint-Germain-... @ Espace Ducastel-Vera
Sep 10 – Déc 11 Jour entier
185 ans du rail à Saint-Germain-en-Laye @ Espace Ducastel-Vera
Une petite exposition intéressante sur le train (et le tram) à Saint-Germain. De la première ligne destinée uniquement au transport des voyageurs Paris/Saint-Germain-en-Laye (1837) au Tram13 Saint-Germain RER/Saint-Cyr (2022). Et[...]

Commentaires Récents

Recevoir nos informations