Fusion de communes / Intercommunalité ce n’est pas la même chose !

Certains pensent qu’une fusion de communes, par exemple Fourqueux / Saint-Germain-en-Laye, cela revient à créer une intercommunalité (communauté d’agglomération, communauté de communes…). Il n’en est rien. Car Commune et Intercommunalité sont deux strates du mille-feuille administratif avec chacune des compétences bien différentes.

Fourqueux et Saint-Germain-en-Laye appartiennent déjà à la même intercommunalité, la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine. Cette « CASGBS » créée en 2016 regroupe 20 communes. Elle pourrait être remise en cause. En effet certains élus (des maires) avaient contesté la création forcée d’une grande intercommunalité de plus de 200000 habitants sans tenir compte de la particularité des territoires. Le Tribunal administratif vient de leur donner raison. Mais les maires, qui sont aussi pour la quasi-totalité d’entre eux vice-présidents de CASGBS ne veulent plus revenir en arrière… Triste revirement qui montre quand même que la justice administrative peut corriger certains excès.

La CASGBS est une interco à service minimum. Les maires en ont décidé ainsi. Ils reversent un maximum de dotations aux communes et préservent les PLU locaux. La CASGBS s’occupe donc essentiellement des déchets (d’où la suppression consternante de la déchetterie de Saint-Germain près de la gare de Grande Ceinture), des transports (avec une efficacité pour le moins mitigée), du tourisme et de l’attractivité économique.

Autrement dit la fusion Fourqueux / Saint-Germain-en-Laye ne changera rien. Les compétences des deux communes qui sont sensiblement les mêmes seront fusionnées. Point barre.