Breaking News : analyse municipale de la consultation citoyenne du 30 septembre

Alleluia ! Sur le site internet de la mairie de Fourqueux, découverte ce jeudi après-midi d’un nouveau compte-rendu de la consultation citoyenne du 30 septembre (jusqu’à présent seuls les résultats bruts étaient disponibles sans commentaires et sans présentation graphique). Une analyse chiffrée et commentée ! Oui vous avez bien lu. Nous cliquons donc.

Alleluia (bis) ! Un graphique est même proposé dans la page suivante.

Damned ! Il est tout gris/bleu… Et il ne parle en fait pas du tout des résultats (près de 70% des votes contre la fusion comme vous le savez) mais de tout autre chose. Il analyse… l’âge des personnes, électrices et électeurs de Fourqueux, qui se sont déplacés à L’Espace, un dimanche d’automne, pour faire part de leur opinion. Soyons précis : le graphique ne porte donc pas sur tous les votants (1). Juste les personnes inscrites sur les listes électorales et qui ont émargé, comme il se doit, lors du vote.

Que s’est-il donc passé ? Alors que nous attendions avec impatience l’analyse des commentaires écrits sur environ 300 (2) des 614 bulletins de votes – ce qui a été fait certainement et nous en serons informés ce 19 octobre comme promis nous n’en doutons pas -, une ou plusieurs personnes, élues ou non-élues, se sont complètement désintéressées de l’imposante pile de bulletins de vote pour aller chercher les grands cahiers d’émargements (3) et pointer, parmi les quelque 3200 habitants de Fourqueux inscrits, les votants du 30 septembre afin de recueillir… leur date de naissance.

On imagine qu’ensuite une feuille de calcul a été saisie scrupuleusement pour connaître le nombre de printemps de chacun des électeurs émargés à la date du vote. Et édité ce beau et unique graphique sans titre qui fera certainement date dans l’histoire de la communication municipale.

Nous vous laissons commenter librement cette publication assez déplorable et même improbable (4) de notre mairie, dans la lignée du désormais fameux « Qui ne dit mot consent » (addendum : « surtout s’il a moins de 60 ans »), avant d’y revenir sans doute très prochainement…

 


(1) La consultation citoyenne n’était pas réservée qu’aux électeurs inscrits sur les listes mais à tous les résidents. Il suffisait de fournir une facture prouvant la résidence à Fourqueux. 36 votes correspondent à ce statut de résident non inscrit.

(2) Source : mairie. Nous n’avons aucun moyen de savoir si tous les commentaires auront bien été pris en compte.

(3) Dans le cas d’une élection « classique », par exemple le référendum local qui s’imposait (ou une élection municipale comme à Mareil), cela ne serait pas possible. 

(4) Tellement improbable que nous avons « capturé » quelques images, anticipant un retrait prochain de la page.

Rappel : Notre présentation graphique (et même en couleurs) de la consultation citoyenne du 30 septembre

 

4 commentaires sur “Breaking News : analyse municipale de la consultation citoyenne du 30 septembre

  1. « Faites attention, la statistique est toujours la troisième forme du mensonge. »
    (Jacques Chirac)
    « La statistique est l’art de dépouiller les chiffres de toute la réalité qu’ils contiennent. »
    (Rémy De Gourmont)

  2. Cette analyse aurait pu être pertinente si elle avait été rapprochée de la même courbe représentant la répartition des électeurs de Fourqueux et complétée avec une évaluation des avis en fonction de la proportion pour chaque strate.
    la population de Fourqueux est vieillissante. En effet, les jeunes ménages n’ont pas les moyens, en début de carrière, de s’acheter de grandes maisons à un prix élevé d’ou la proportion plus importante de personnes d’un certain age et de l’absence des moins de 45 ans.
    en conclusion : l’analyse de la mairie n’apporte rien et surtout veut faire croire que seules les personnes âgées s’accroche à la conservation de la situation actuelle de notre commune.

  3. Je fais partie de ces nombreuses personnes qui, le 30 septembre, ont pris la peine d’aller voter à la consultation Citoyenne sur convocation du Maire.
    Ensuite, j’ai attendu avec impatience les enseignements qui seraient tirés de ce vote démocratique.
    A la place, j’ai eu droit à ce tableau gris/bleu sur l’âge des votants !
    Au passage je trouve très « limite » que les feuilles d’émargement qui comportent les informations nominatives sur les votants soient manipulées, sans information préalable des électeurs, mais je suis d’humeur « grincheuse » ces derniers temps.

    De mon côté, j’ai réalisé le même type « d’analyse » sur l’équipe du Conseil municipal qui porte le projet d’absorption de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye :

    PLUS DE 80 ANS 0
    70 à 79 ANS 29%
    60 à 69 ANS 29%
    50 à 59 ans 33%
    40 à 49 ANS 9%
    30à 39 ANS 0
    MOINS DE 30 ANS 0
    (source : https://www.webvilles.net/mairie/78251-fourqueux.php)

    Que devrons-nous penser de leur vote le 19/11/2018 à la lumière de ces données ?

    Chacun est libre d’en tirer les conclusions qu’il souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.