A l’attention de Monsieur le 1er Adjoint,

Cher Monsieur,

Je me permets en tant qu’électeur et habitant de Fourqueux de participer avec beaucoup d’humilité à ce débat.

Tout d’abord, j’ai un profond respect pour votre mission que vous menez depuis plusieurs années au sein de la Commune ancienne au profit des habitants de +61 ans (dixit graphique sur la consultation citoyenne).

J’ai un profond respect pour les membres du Conseil Municipal qui contribuent sans relâche au bien-être des habitants de Fourqueux dans la recherche, je cite « du mieux vivre ensemble en profitant de l’énergie de tous« .

Permettez-moi toutefois quelques réflexions personnelles… en trois actes :

Mais ALORS (1)…

Oui PROFITER DE L’ENERGIE DE TOUS  Mais pourquoi donc alors s’obstiner à vouloir voter sans tenir compte de cette énergie des 1500 signataires qui sont contre le projet de fusion ?

Pourquoi donc s’obstiner à vouloir voter ce projet si c’est bien « au-delà des ambitions personnelles » ?

Vous affirmez que dans le programme VFE, ne figurait pas le souhait de créer une commune nouvelle car, je cite, « nous ne pouvions imaginer les conséquences de la Loi ALUR promulguée le 26/03/2014 et notamment les conséquences de la diminution de la dotation globale. » Vous ajoutez plus loin, je cite […] sans devoir augmenter nos impôts locaux, ce qui serait impossible en restant commune isolée »

J’ai du mal à cerner la cause et les effets de vos propos cités ci-dessus. Peut-être ne suis-je pas assez au courant de tout ceci. Et mes maigres expériences politiques me jouent des tours ! Mais en tant qu’auditeur légal, je suis un tantinet curieux et suis allé voir les comptes des communes de Fourqueux et Mareil-Marly publiés par la DGFIP. J’ai récolté les informations que je vous soumets ci-après.

Ratios financiers commune de Fourqueux

Ratios financiers commune de Mareil-Marly

 

Comme vous pouvez le constater les données financières sont complètement différentes. A noter que Mareil-Marly a pris conscience de l’impact de la Loi ALUR. Les charges ont baissé tout comme l’impact de l’encours de la dette.

Mais ALORS (2)…

J’ai du mal à comprendre vos affirmations ; les dépenses augmentent et les recettes diminuent au sein de la commune de Fourqueux.

Pourquoi donc avoir augmenté l’encours total de la dette entre 2014 et 2015 avec les conséquences en termes d’impact sur les charges financières ?

Pourquoi donc ne pas avoir maîtrisé les charges qui ont augmenté aussi ?

Mais ALORS (3)

L’augmentation des impôts si nous restons une commune isolée, ne viendrait-elle pas pour partie des décisions antérieures ?

En 10 ans, les charges de personnel ont augmenté de 41% sans que la population n’augmente significativement.

En 10 ans, les recettes augmentent de 26% avec une baisse significative entre 2013 et 2015. (Impact Loi ALUR)

Qu’en pensez-vous ?

Dans l’attente de vous lire, recevez, Monsieur Le 1er Adjoint, mes respectueuses salutations.

Alain BOURGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.