Municipales : la liste Péricard dernière étape du déni de démocratie ?

Combien de Fourqueusien(ne)s sur la liste d’Arnaud Péricard ? Six, sept ? Finalement ce sera six.

Combien de Fourqueusien(ne)s sur la liste d’Arnaud Péricard représentant l’ancienne minorité municipale (NEF) ou non affidé(e)s à l’ancienne majorité (VFE) ? Deux, un ? Finalement ce sera… zéro.

Rien de très surprenant dans la liste «Saint-Germain-en-Laye avec vous !» menée par le maire sortant Arnaud Péricard dont on connaît la composition depuis vendredi (45 candidats + 2 suppléants) et dont nous avons extrait ci-dessus la première ligne.

Sur cette liste, les six candidats rattachés au « quartier » de Fourqueux sont dans l’ordre : Daniel Level (en n°3), Elizabeth Guyard (n°12), Mark Venus (n°13), Nathalie Lesueur (n°32), Anne de Jacquelot (n°34) et Sébastien Allaire (n°37). Les trois premiers sont assurés d’être adjoint(e)s au maire en cas de victoire d’Arnaud Péricard. Les six sont tous issus de l’ancienne majorité municipale (VFE) de Fourqueux et tous ont sans doute voté pour la fusion (mais vote à bulletin secret). À moins d’un extraordinaire élan citoyen débordant largement des limites du village de Fourqueux, ils seront pour la plupart élus le 15 ou le 22 mars, sans doute cinq sur six.

Arnaud Péricard ne répond pas à nos questions légitimes et tente de nous intimider avant de diffuser encore en cette fin de semaine un tract « spécial Fourqueux » signé « Maire de Saint-Germain-en-Laye ». Le maire sortant n’intègre dans sa liste que des candidats de l’ancienne majorité municipale de Fourqueux pro-fusion sans référendum. Chacun en tirera ses propres conclusions. Mais surtout votons le 15 mars ! Et faisons-nous un devoir de solliciter toutes les possibles procurations. Que la forte participation des électeurs de Fourqueux à tous les scrutins perdure dans la commune nouvelle. Ce sera la meilleure des réponses à ceux qui considèrent qu’ils peuvent, qu’ils doivent décider seuls du devenir de nos communes, de nos villages.

Liste officielle Arnaud Péricard.

Tract Arnaud Péricard spécial Fourqueux.

La délibération du 17 décembre 2018 du conseil municipal de Fourqueux approuvant la fusion des communes de Fourqueux et de Saint-Germain-en-Laye fait toujours l’objet de deux recours auprès du tribunal administratif déposés par NEF et Fourqueux-Citoyen.

1 commentaire sur “Municipales : la liste Péricard dernière étape du déni de démocratie ?

  1. Mes enfants, âges de 47, 45 et 40 ans ont toujours utilisés la navette RER – Fourqueux pour rentrer chez nous dans la nuit. Avait-elle été supprimée et par qui ? Je ne vois là rien de bien nouveau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.