Le projet Domnis « Jardins » mis au placard

Comme il s’y était engagé, Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye commune nouvelle, s’est rendu allée des Jardins en fin de journée le lundi 9 septembre pour rencontrer les riverains du projet de logements 100% sociaux Domnis envisagé dans ce quartier 100% pavillonnaire. Il a également rencontré le vendredi 13 septembre en mairie le bureau de l’association constituée par les riverains. Lors de ces rencontres et échanges, le maire de Saint-Germain a reconnu que ce projet n’était absolument pas adapté à la configuration du quartier (surdensification, absence d’aire de jeux, projet architectural inepte,…) et il a été même surpris de l’étroitesse du chemin d’accès aux éventuels logements sociaux depuis la rue. Ce point avait été souligné lors des deux réunions de présentation du projet Domnis auxquelles avaient été conviés les riverains en mai et juillet derniers. Lire la suite « Le projet Domnis « Jardins » mis au placard »

SRU/logements sociaux : Fourqueux carencé, Fourqueux convoité

L’impératif « logement social » a été très présent dans l’étude et les débats concernant la commune nouvelle, la vertueuse Saint-Germain-en-Laye étant appelée à venir au secours des petites communes désinvoltes. C’est une question complexe qui demande un peu d’attention. Nous y revenons ici en prenant le cas précis de Fourqueux avec tous les projets de construction en cours qui concernent l’ensemble de nos quartiers, des Terres de l’hôpital au Moulin à vent. Sujet difficile qui ne doit pas donner lieu à un jugement trop rapide, à l’emporte-pièce, de l’action communale. Reste pour nous, Fourqueux-Citoyen, une certitude : il nous faut conserver à Fourqueux, le plus longtemps possible, la maîtrise totale de ce sujet.

Fourqueux compte environ 4000 habitants pour 1545 résidences principales.

L’État impose aux communes de plus de 3500 habitants -1500 habitants en Ile-de-France- faisant partie d’agglomérations de plus de 50000 habitants 25% de logements sociaux que l’on appelle aussi LLS (Logements Locatifs Sociaux). C’est la loi dite SRU (loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains).

Un quart de 1545 cela ferait 386 logements sociaux. Or il n’y en a pour le moment que 195. Fourqueux est donc à peu près à la moitié de l’objectif : 12,6%. Ce qui n’est déjà pas si mal ! Beaucoup mieux que Mareil-Marly (5,5%) ou L’Étang-la-Ville (4,2%). Moins bien que Saint-Germain-en-Laye (21,7%). En cas de commune nouvelle Saint-Germain-en-Laye/Fourqueux, le quartier correspondant à l’ancienne commune de Fourqueux (appelé commune déléguée) devra atteindre 20% d’ici 2025 (Saint-Germain restant à 25%), selon la charte de gouvernance publiée en septembre mais qui portait toujours sur la commune nouvelle à 4. Cela fixait le taux moyen à 23,5% en 2025. Pour une fusion à 2 avec maintien de l’objectif de 23,5%, le quartier de Fourqueux pourrait viser seulement les 18% de LLS. Cet abaissement devrait en toute logique être confirmé dans une nouvelle version de la charte de gouvernance. Mais quelle valeur a cette charte ? Qu’est-ce qui nous dit que la date de péremption dépassera 2019 ou 2020 ? Tôt ou tard, quoi que l’on nous dise, l’urbanisme sera repris en main par l’hôtel de ville de Saint-Germain qui établira un PLU unique pour la commune nouvelle. C’est inéluctable. Lire la suite « SRU/logements sociaux : Fourqueux carencé, Fourqueux convoité »