L’annexion de Fourqueux est une excellente affaire… pour Saint-Germain !

On l’avait déjà analysé, mais ça fait mal de l’entendre en plein conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye Commune Nouvelle… officiellement confirmé de la part d’un élu d’opposition*, conforté par le maire.

Aucun mot de leur part pour dire les avantages apportés aux habitants de Fourqueux… car ils ont bien du mal à les identifier.

Aucune demande de prise de parole de la part de l’ancien maire de Fourqueux pour s’expliquer, pour dire qu’il aurait agi dans l’intérêt de ses administrés… car les avis et intérêts des Fourqueusiens n’ont pas été pris en compte .

Aucune intervention pour dire que cette annexion était souhaitée par une majorité des habitants de Fourqueux… car, bien sûr, ce n’est pas vrai, la ‘grande consultation citoyenne’ municipale (2 sur 3 contre) et la pétition citoyenne (plus de 50% des habitants contre) ayant manifesté leur rejet.

Cela s’est passé jeudi dernier à l’occasion du débat sur le Rapport d’Orientation Budgétaire 2020. Rapport qui montre bien que, côté charges, la fusion de communes n’apporte aucune économie, la masse salariale continuant même à progresser légèrement en 2020 (+0,6%).

Vous pouvez retrouver la vidéo du conseil municipal et la liste des délibérations sur cette page. L’intervention de Pascal Lévêque est à 2h26.


(*) Pascal Lévêque, conseiller municipal, conseiller communautaire, groupe Saint-Germain Autrement (gauche).

Les temps forts du conseil municipal en vidéo (1)

Décidément on ne comprend pas bien l’agenda municipal. Le conseil communal de Fourqueux devait être installé au plus tard en mai ou juin. Ce devait être une instance de proposition et de concertation réunissant les élus de Fourqueux en séance publique avec ordre du jour et publicité des débats. Tout cela était bien inscrit dans les chartes du projet de fusion mais n’a jamais été mis en oeuvre. Pas très utile peut-être mais c’était un argument avancé pour contourner le référendum local citoyen qui lui allait de soi, même s’il n’était pas imposé aux décideurs de circonstance (et non mandatés pour cela) : Arnaud Péricard et Daniel Level.

C’était aussi une opportunité de créer un nouvel élan citoyen après l’épreuve de la fusion forcée au 1er janvier 2019. Nous aurions pu imaginer un conseil communal laissant place à une participation citoyenne innovante avec un échange avec le public et des débats constructifs. Attendue aussi, l’installation de commissions avec participation citoyenne et budgets participatifs au niveau de la commune déléguée.

Or il se trouve que, non seulement cet engagement n’a pas été honoré à ce jour et ne le sera certainement pas dans les prochains mois, mais la mairie de Saint-Germain-en-Laye commune nouvelle accélère la fusion en faisant brutalement converger la fiscalité des deux communes réunies. Lire la suite « Les temps forts du conseil municipal en vidéo (1) »