FOURQUEUX-CITOYEN MONTE AU CRÉNEAU (communication presse)

Fusion de communes :

Fourqueux-Citoyen MONTE AU CRÉNEAU

 

Nous vous informons de la création, en date du 5 octobre 2018, du collectif «Fourqueux-Citoyen».

Ce collectif citoyen regroupe des habitants de Fourqueux (78-Yvelines), de quartiers et horizons divers, souhaitant réfléchir et agir ensemble pour défendre une véritable démocratie locale et le respect des Fourqueusiennes et Fourqueusiens face aux dénis de démocratie auxquels ils sont confrontés.

Beaucoup d’habitants de notre belle commune sont irrités et choqués par l’attitude de leur maire (Daniel Level) dans le dossier de « Commune Nouvelle » qui prévoit désormais l’absorption pure et simple de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye.

Le maire considère en effet comme anecdotique le résultat de la « consultation citoyenne » qu’il a lui-même organisée. Le résultat est pourtant sans appel puisque 67,6% des votants (2 sur 3) ont signifié qu’ils n’étaient pas du tout d’accord (57%) ou plutôt pas d’accord (10,6%) sur l’intérêt pour les Fourqueusiens d’une telle fusion.

Un projet de fusion… pourquoi pas !
Mais qu’il ne se contente pas de vagues promesses, qu’il soit équilibré, fasse l’objet d’une vraie réflexion, de vrais débats et d’éléments tangibles et chiffrés… et que toutes les possibilités de fusion, avec toutes nos communes voisines, soient étudiées.

Donnons-nous le temps de la réflexion, il n’y a pas d’urgence, ni de nécessité, à jouer les pionniers… ou les apprentis sorciers.

Notre collectif est donc déterminé à mobiliser tous les Fourqueusiennes et Fourqueusiens sur différentes actions destinées à ramener notre maire à la raison et à obtenir de nos élus le retrait du projet de fusion tel qu’il est proposé.

Fourqueux-Citoyen engage et soutient, dès maintenant, toutes les initiatives nécessaires pour informer objectivement nos concitoyens et pour qu’une véritable démocratie locale soit rétablie, dans le respect de l’expression des habitants.

Notre marque de ralliement est un nœud aux couleurs (bleu et jaune) de notre beau village international. Nous appelons tous les Fourqueusiennes et Fourqueusiens citoyens à l’arborer fièrement pour dire non à ce projet-là !

Monsieur le maire argue sans scrupule dans la presse (« Le Parisien »du  4/10/2018) que la « participation était faible, 18% » et que « 62% de gens y étaient favorables cet été » en ajoutant que « Comme dit le proverbe : qui ne dit mot consent. Les gens nous font confiance. Ne sont venues que les personnes contre et la plupart n’ont pas d’arguments à avancer ».

Ces propos sont édifiants à plus d’un titre de manipulations des faits et de dénis de démocratie.

Monsieur le maire oublie un peu vite que :

  • Cet été, la participation n’était que de 8% (questionnaire en ligne discret sur le site de la mairie et sans garantie sur l’absence de double-réponses) et que ce n’était pas 62% comme il l’affirme dans le Parisien, mais seulement que 55% des 259 votants qui se disaient favorables ou plutôt favorables (voir ‘Journal de Saint-Germain’ N°733). Cela n’a pas empêché Daniel Level de clamer sur Tweeter le 13/09 que « 65% des foulqueusiens qui se sont exprimés sont pour la fusion de communes, nous en tiendront compte » (sic).
  • Le projet initial était une fusion à 4 communes. Aujourd’hui, il ne concerne plus que Fourqueux qui serait « absorbé » par Saint-Germain :
    ► L’Etang La Ville s’est retirée du projet alors que son maire JY.Bouhourd en était l’initiateur
    ► Mareil-Marly s’est retirée à l’issue d’élections municipales partielles qui ont plébiscité la liste opposée à la fusion telle que proposée (59,16%) et lourdement sanctionné le maire sortant (13,49%).
  • La Mairie de Fourqueux n’a pas lésiné sur les moyens pour essayer de convaincre du bien-fondé du projet de fusion :
    ► Grand 4 pages couleur sur papier glacé édité aux frais du contribuable dans lequel monsieur le maire indiquait : « Sachez que je serai attentif aujourd’hui et demain aux orientations que vous nous donnerez »
    Réunions publiques.
    ► Elus mobilisés devant les urnes le 30 septembre pour convaincre les votants.
    ► Présence, dans ce même bureau de vote, du maire de Saint-Germain-en-Laye et de sa première adjointe, tous 2 invités par leurs homologues fourqueusiens à se montrer pour influencer les hésitants.
    ► Le maire se félicite également d’avoir une population « CSP++ » …, il devrait donc considérer qu’elle est à même de comprendre et de mesurer les enjeux des projets qui lui sont proposés.
  • Un projet de fusion ne faisait absolument pas partie du programme de sa liste aux élections municipales de 2014 et il n’a donc reçu aucun mandat de ses électeurs pour supprimer de facto la commune de Fourqueux.
  • Nul ne peut se prévaloir de connaître l’opinion de ceux qui ne l’ont pas exprimée, ni d’ailleurs d’estimer que ceux-ci sont indifférents !
  • « Qui ne dit mot consent … » à ce que ceux qui prennent la peine de venir s’exprimer dans les consultations représentent l’ensemble de la population !

Nonobstant ces faits et le désaveu par les urnes, monsieur le maire a proposé, lors du Conseil municipal du 1er octobre, la poursuite de l’étude de fusion à 2 communes. Lors de ce Conseil, il a refusé le vote à bulletin secret comme le demandaient les élus NEF et s’est refusé à consulter les autres élus sur cette demande.

Pourtant et malgré ce déni de démocratie, les 6 élus de l’opposition et 2 élus de la majorité municipale ont déjà voté contre, 1 autre s’abstenant. Les autres élus,  sans pour autant s’être engagés pour la fusion, ont préféré poursuivre l’étude jusqu’à son terme pour répondre à leurs questions, ce qui se comprend.

Notre maire ne voit pas qu’il s’enferre dans son entêtement à vouloir privilégier les intérêts politiques et personnels de certains, au détriment de ceux de ses concitoyens.

Avant le vote final de la mi-novembre par le Conseil Municipal, Fourqueux-Citoyen s’emploiera à informer ses concitoyens (rencontre avec les habitants dans les quarties, sur les manifestations locales, sur le marché, Blog,…), sans dogmatisme et sans arrière-pensée politique.

Notre exigence est que les conseillers municipaux respectent la volonté de ceux qui les ont élus !

P. J. :
-Extraits de Presse (Le Parisien / Le Journal de Saint Germain / Les Echos)
-Twitts du 13/09 et 20/09 de Daniel Level
-Avis de Naissance du collectif Fourqueux-Citoyen du 8 octobre
-Résultats de la consultation citoyenne organisée par la mairie le 30/09/2018 (Blog Fourqueux-Citoyen.fr)

A retrouver ici dans le dossier de presse PDF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.