« Retirer ce projet avant le vote serait sage »

Monsieur le Maire

Les jours et les heures qui viennent sont graves.
Nous souhaitons donc vous interpeller sur votre responsabilité dans les événements qui vont s’enclencher si vous persistez dans votre intolérable et intolérante démarche porteuse de division et de ressentiments à venir
Au départ nous ne préjugions pas, Monsieur le Maire, de la bonne intention initiale de votre part à adhérer à ce projet de fusion à 4 ni des efforts consentis à y travailler.
Ayant suivi votre engagement dans les mandats successifs que vous avez assurés, notamment ce que vous avez apporté à la commune durant les 2 derniers en tant que maire, nous pourrions comprendre que vous ayez encore considéré en toute bonne foi avant le 30 septembre que ce projet de fusion, même réduit à deux, était encore bon pour notre commune.
Nous-mêmes nous étions rendus à la réunion publique de fin septembre l’esprit ouvert et sans opinion encore tranchée sur le sujet. Mais le flou entourant ce projet et le peu de réponses nettes apportées aux questions diverses des participants nous ont vite convaincus qu’il fallait en approfondir l’étude et se donner plus de temps avant de prendre une décision irréversible.
Depuis l’aveuglement et la surdité dont vous avez fait de plus en plus preuve face à la vague de contestation du projet qui montait et grondait ont cristallisé les mécontentements de telle façon qu’un point de non retour risque d’être franchi lundi soir.
Qu’une forte majorité de vos concitoyens expriment une opinion différente vous semble peut-être incompréhensible mais c’est ainsi. L’exercice du pouvoir éloigne parfois les gouvernants du peuple, comme vient de le reconnaître lui-aussi le Président de la République dans un mea culpa télévisuel.
Le pouvoir, vous l’éprouvez sans doute souvent, apporte son lot de satisfactions mais également de frustrations. Comprenez au moins qu’aujourd’hui votre frustration de ne pas voir assez reconnu votre sens du bien commun, sont bien minimes en égard de l’immense frustration d’une majeure partie des habitants de Fourqueux, frustration voire colère de se voir dépossédés de la capacité de discuter et décider de leur avenir collectif.
Notre message ne se veut pas un plaidoyer de plus contre les carences du processus choisi et du projet lui-même. Très modestement nous rappelons qu’il existe une sortie par le haut de cet affrontement que vous ne pouvez plus gagner sur tous les fronts.
Si le projet passait l’étape du vote des conseils, notre mouvement ajoutera à l’énergie de l’espoir celle de la colère pour faire entendre nos voix.
Le scandale du déni de démocratie que vous aurez orchestré ternira à jamais votre image dans la conscience collective de Fourqueux et reduira à à néant votre bilan jusque là honorable.

Alors quelle solution dans l’intérêt de tous ?
Retirer ce projet avant le vote serait sage. Bien sûr Monsieur Péricard en sera furieux ; mais il s’en remettra vite et pourquoi vous blâmer quand le retrait de Fourqueux aurait été demandé par sa population. Qui peut encore prétendre qu’une soi-disant majorité silencieuse approuve le projet mais ne s’exprime pas ? Qui peut vous tenir fautif quand la réaction en chaîne, dont le retrait de Fourqueux serait le dernier acte, a été amorcée par le maire de l’Etang-la-Ville pourtant à l’initiative du projet ? Et enfin qui souhaiterait accueillir au sein de sa ville une commune divisée comme le sera celle de Fourqueux ?
Monsieur le Maire pensez aussi aux élus de votre liste. Ne craignez-vous pas que, placés devant leurs responsabilités, au moins huit d’entre eux, ne se désolidarisent de vous; qu’ils doutent de cette accumulation de mesures et de promesses que vos partisans ont déversé dans les boites aux lettres, ou qu’ils prennent enfin en considération l’immense mobilisation dont ils ont été témoins ?
Quel échec serait pour vous un tel dénouement et comment diriger dans la confiance pendant encore 16 mois une équipe dont certains vous aurait ainsi fait échouer !
Retirer ce projet avant le vote serait noble quelles que soient les attentes de retombées personnelles que vous avez de ce projet, dès lors qu’elles n’aveuglent pas, l’intérêt commun passe avant tout.
Cet intérêt commun, votre projet ne le porte plus. Beaucoup de vos électeurs refusent de vous suivre et à eux se joignent beaucoup d’autres puisqu’ il y a plus de signatures sur les pétitions que vous n’avez obtenu de voix aux dernières élections. Ce qu’ils réclament : une analyse élargie à d’autres alternatives, plus approfondie et précise, et surtout faite dans le temps et la concertation. Quel geste que d’annoncer au Conseil et à la face des habitants de Fourqueux, que, les ayant entendus et écoutés, vous renoncez à présenter le projet actuel à la délibération et au vote du conseil municipal !
Nous vous en conjurons, retirez ce projet avant qu’il ne soit trop tard.
Cordialement.

Marie-Dominique et Denis Choumert

2 commentaires sur “« Retirer ce projet avant le vote serait sage »

  1. Totalement d’accord avec le plaidoyer pour le retrait du projet avant le vote. Sinon le maire aura déclenché la guerre avec ses électeurs. Il doit mesurer la détermination des habitants de Fourqueux qui sauront se faire écouter et respecter. ! Par tous les moyens!

  2. Merci infiniment pour cette ultime lettre adressée a Monsieur le Maire qui reflète exactement mon ressenti et celui j’ en suis sure des 2000 et plus personnes qui ont signé la pétition!
    Monsieur le maire, à la veille de ce conseil écoutez nous et respectez nous! Quel exemple voulez vous vraiment laissé dans l histoire de Fourqueux ?
    Celui qui a trahi notre confiance
    Celui qui a bafoué notre vote
    Celui qui a abusé de son pouvoir pour imposer Sa vision des choses…
    Celui qui a semé la discorde au sein de notre commune…
    Faisant fi des remarques désobligeantes concernant l ‘age de vos concitoyens qui se sont déplacés pour exprimer leur opposition a ce projet de fusion , je vous demande qu allez vous dire a nos jeunes qui ont voté pour vous ( trois a la maison ) quelle image de la démocratie voulez vous leur donnez ? Quel message voulez vous leur transmettre ? Votez pour moi et après moi le déluge et tant pis si je vous renie et vous sacrifie pour satisfaire mon ego ,mon ambition , ma carrière politique… Allez vous les conforter dans leur vision du monde politique comme un monde pourri , véreux … que leur répondez vous ?
    et vous tous adjoints et conseillers ce message est également pour vous , comment allez vous justifier votre vote auprès de vos enfants , de vos voisins , de vos amis … qui se sont exprimés en défaveur de ce projet ; Monsieur le Maire répète a l ‘envie « qui ne dit mot,consent  » , persuadé qu’une majorité silencieuse le soutient or les faits et le nombre des pétitions signées à ce jour lui donnent tort mais vous ,votre silence est étourdissant comme disait le poète .
    L heure est grave , en ce lundi 19 novembre 2018, nous faisons appel à votre loyauté ,à votre probité et votre bon sens , il ne s’ agit pas de suivre comme les moutons de Panurge un leader contestable et contesté mais de suivre votre devoir civique qui est de nous représenter.
    Mesdames , Messieurs les conseillers et Adjoints
    en ce lundi 19 novembre 2018
    devant le drapeau Français
    devant le buste de Marianne
    qui sont les symboles de notre République , de notre Démocratie , de notre soif de liberté , d’égalité , de Justice
    EN VOTRE ÂME ET CONSCIENCE
    Consentez vous à trahir l ‘exercice démocratique pour lequel et par lequel vous avez été élu
    Consentez vous à bafouer l’opinion défavorable à ce projet exprimée par vos concitoyens
    Consentez vous à trahir la confiance de la population de Fourqueux que vous êtes censés représenter
    Consentez vous à devenir des artisans de discorde , a attiser la colère et les représailles au sein de notre village
    Consentez vous à voter en toute liberté sans la moindre entrave psychologique , politique ,sans céder à la moindre intimidation ou pression au sein même de ce conseil
    Consentez vous enfin à mettre fin à cette mascarade de vote qui est un déni de démocratie , écoutez nous ,respectez nous, respectez vous
    car sachez qu’ au résultat des votes votre nom sera inscrit ou non sur le mur de la honte , sera dans la rue honni ou respecté .
    en toute fraternité
    Veronique Cantournet

    PS: Citoyens de Fourqueux mobilisons nous et faisons ACTE DE PRÉSENCE ce lundi 19 octobre a 2030
    faisons fi de notre train train quotidien entre nos métiers , nos enfants , les préparations de dîners , de bain et histoires a lire …lâchons tout pour sauvegarder notre village et notre liberté ,notre démocratie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.