« Des avis ou des idées ne sont pas écoutés ! »

Lettre ouverte à M. le Maire de Fourqueux

Bonjour monsieur le Maire,

Pour votre information je vous fais suivre un échange avec B. Ophèle [et d’autres conseillers municipaux].

Comme vous le savez nous sommes très attachés à la transparence dans la vie publique. Il nous semble que dans le projet d’absorption de Fourqueux par Saint-Germain, des avis ou des idées ne soient pas écoutés.

Un tel sujet et les décisions qui en découlent ne sont pas actuellement suffisamment expliqués et justifiés factuellement aux habitants et nécessitent impérativement de tenir compte de leurs avis exprimés démocratiquement.

Un débat serein, argumenté, chiffré et non précipité doit s’instaurer, faute de quoi la qualité de vie perçue de la commune s’en ressentira durablement.

Cordialement.

Michel Schuster

 

Pour votre informatio———- Forwarded message ———

Date: mer. 24 oct. 2018 à 20:55  – Subject: Fusion

 

Mesdames, Messieurs,

Puisque j’ai eu le privilège de participer à cet intéressant échange et sans polémique ni agressivité, je tenais à vous faire part de ma vision du sujet.

Dans un débat comme celui-ci, soit on se cantonne aux idées générales et aux affirmations subjectives, soit on y ajoute une dimension essentielle pour les administrés et contribuables que nous sommes c’est à dire des informations sur l’impact opérationnel et financier de ce rapprochement ou de cette fusion.

Pour le premier de ces deux aspects, c’est à dire notre relation de proximité, voire personnelle avec les instances qui décident ou choisissent les actions qui impactent notre quotidien nous sommes contraints à ce stade de nous contenter d’affirmations subjectives.

Pour reprendre l’argumentaire de Bernard Ophèle,

– « Pourquoi affirmer, pourquoi imaginer, pourquoi laisser croire que les quarante-cinq conseillers municipaux de la commune nouvelle, ou les quelques trente-neuf conseillers issus de l’ancien territoire de St-Germain-en-Laye, auraient la volonté de détériorer la qualité de vie qu’affirment connaître les habitants de Fourqueux ! »

On peut répondre, que dans un ensemble de 50 000 personnes et une structure beaucoup plus administrative et éloignée (et c’est normal) il sera beaucoup plus difficile, voire impossible d’exprimer un avis ou d’infléchir une orientation.

– « Pourquoi laisser croire que ces élus locaux (de l’ordre de six) seraient inévitablement combattus par les trente-neuf autres qui auraient pour seule ambition de dénaturer Fourqueux« ,

Ce n’est pas ce qui est à craindre, mais simplement une absence d’écoute devant les intérêts « supérieurs » du plus grand nombre, dans ce nouvel ensemble qui nous serait imposé.
Rien ne permet de croire non plus que la représentation du « quartier de Fourqueux » sera toujours proportionnelle à sa population dans ce futur.

– « Après plus de 10 mois d’études, de débats, de réflexions, j’ai la conviction que le meilleur devenir pour notre commune, que je sers depuis de nombreuses années, est de « se transformer en commune déléguée, au sein d’une commune nouvelle« .

Derrière les mots qui habillent cette orientation, c’est bel et bien à terme d’une fusion dans un plus grand ensemble dont il est question ici.

Sur ce point comme sur le suivant d’ailleurs, qu’il me soit permis de douter que les proclamations des « politiques » (la main sur le coeur ….) soient autre chose que de vagues promesses électorales oubliées dès le lendemain de l’investiture (ce n’est pas polémique, c’est un simple constat que nous faisons tous chaque jour devant les décisions de nos élus de tous bords et à quelque niveau qu’ils soient).

Il est aussi dit que l’hypothèse de la transformation de notre mairie en « mairie annexe » en remplacement de celle du Bel-air pourrait être envisagée.

Dans ce cas, il faudrait souligner que ce sera donc une antenne purement administrative, bien loin de la réalité « personnalisée » qu’est aujourd’hui la mairie de Fourqueux pour bon nombre de concitoyens.

Enfin,

– « La pérennité de notre monde associatif sera elle-même assurée, tant par la qualité de ses membres que par la volonté des habitants de notre commune.

Le conseil consultatif citoyen en sera le garant. »

L’objection est dans l’affirmation elle même, qui dit consultatif, dit sans pouvoir.

Sur le plan économique et financier, lors de la présentation du « projet » à quatre communes un document de travail et d’étude avait été soumis à la population. Ce document apportait quelques précisions financières intéressantes mais aucune étude d’un scénario à deux communes n’a été présenté !

– Aspect urbanisme et habitat
Une projection à 5 000 habitants à 10/15 ans pour Fourqueux avec 200 logements supplémentaires dont 150 LLS,  c’est  200 logement manquants actuellement et 100 en 2021 pour répondre au SRU.
Il en manquera ~50 à l’issue de la période triennale 2019 donc carence.
C’est là un point essentiel de risques pour notre commune.

– Fiscalité
La très grande instabilité de la politique fiscale ne permet pas de déduire qu’un rapprochement à deux communes modifierait substantiellement la pression fiscale en dehors des pénalités SRU (exonération pendant trois ans en cas de fusion).

Il faut souligner que le nouvel ensemble serait de 46 600 hab. donc en dessous du seuil fatidique/psychologique de 50 000 qui pouvait apporter des avantages économiques.
Il  est donc bien évident  qu’avant toute décision, une étude complète et détaillée de ces sujets complexes doit être réalisée et soumise à la lecture de la population de Fourqueux.
Une décision précipitée prise dans quelques jours devrait être exclue en l’absence d’éléments chiffrés présentés aux Foulqueusiens.

En conclusion, il semble indispensable que notre municipalité et le maire en premier, fassent preuve d’écoute et respectent notre démocratie. Un report permettant une véritable étude, mais surtout une présentation factuelle, argumentée  de ce nouveau projet ou si l’on préfère, de sa nouvelle dimension, permettra alors aux habitants de Fourqueux de se faire une opinion et de se prononcer en toute transparence.

Cordialement.

Un administré soucieux de l’avenir.

Michel Schuster

2 commentaires sur “« Des avis ou des idées ne sont pas écoutés ! »

  1. Bravo à Michel Schuster pour son argumentaire que je partage entièrement et qui résume parfaitement ce que nous craignons dans cette fusion trop rapide et ce, surtout depuis le retrait de Mareil et de l’Etang la ville …Pourquoi se précipiter ainsi ?

  2. Bonjour,
    Au printemps, j’ai mentionné sur le registre de la mairie à St Germain en L. :
    « Le mur du cimetière de Fourqueux est soutenu par des pavés, l’un d’eux est tombé, un autre s’apprète à tomber également »!
    (j’ai remonté le pavé tombé et l’ai entouré d’une bande rouge blanche pour le signaler).
    J’ai indiqué sur le registre: une réparation avant l’automne nécessite 2 heures de maçon.
    Si vous attendez l’année prochaine pour réparer, ce sera une semaine à deux.
    A ce jour 8 octobre 2019 rien n’a été fait, 8 pavés sont prêt à tomber…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.