« Et vous qu’avez-vous fait pour protéger, mettre en valeur, faire connaître le patrimoine des fourqueusiens ? »

LETTRE OUVERTE à Daniel Level, Maire Délégué de Fourqueux

Monsieur le Maire Délégué,

Votre interview, parue dans Le Parisien de ce jour, faisant suite au conseil d’installation de la commune nouvelle de Saint-Germain-en Laye, et dans laquelle vous faites part de vos projets pour Fourqueux, m’a laissée totalement médusée.

Oui, le quartier a un certain nombre de spécificités que vous dites vouloir « mettre en valeur comme le lycée international [jusqu’en 2018 situé sur la commune de Saint-Germain-en-Laye et non Fourqueux]  ou le patrimoine. Il y a [qui ?] une volonté de faire de Fourqueux le village d’artistes de Saint Germain avec la villa Collin, la maison où vécut Victor Hugo… » il n’y a d’ailleurs pas que cela mais peut-être l’ignorez-vous, le patrimoine n’ayant pas fait partie de vos priorités, si ce n’est dans vos discours lorsque cela était approprié d’en parler. Lire la suite « « Et vous qu’avez-vous fait pour protéger, mettre en valeur, faire connaître le patrimoine des fourqueusiens ? » »

Mais quelle est donc cette armée des ombres ?

NEF puis le Comité Fourqueux-Citoyen, rejoints par des centaines de fourqueusiens dont le nombre ne cesse de grandir, se sont clairement déclarés contre l’absorption de Fourqueux par Saint-Germain-en-Laye telle qu’elle est proposée aujourd’hui.

Ils avancent à visage découvert, se montrent ouvertement, sans faux-semblant, fiers et déterminés, on pourrait les qualifier de « sans peur et sans reproche », ils sont sur le terrain quel que soit le temps et s’expriment auprès de tous les citoyens aux sorties des écoles, dans les rues, sur le marché…

Et puis, il y a les autres, que je ne peux qualifier autrement puisqu’ils ne se présentent pas, puisqu’on ne les voit pas et qu’on ne peut joindre ni par mail, ni par téléphone ni même dans la rue pour leur serrer la main et partager nos opinions différentes… Lire la suite « Mais quelle est donc cette armée des ombres ? »

« Une communication à sens unique… Circulez, y’a rien à voir, vous n’y comprendriez rien ! »

Lettre ouverte à Daniel Level, maire de Fourqueux

Monsieur le Maire

Vous avez écrit être triste parce que vous craignez que le projet portant sur le quartier du Bel Air « … va le rendre plus joli que la place de la Grille à Fourqueux« … Eh bien, Monsieur le Maire, voilà que vous rejoignez, pour des motifs évidemment bien éloignés des nôtres, tous ces fourqueusiens… « de plus de 61 ans » qui sont également bien tristes.

En effet, souvenez-vous, il y a 20 ans et plus… tous ces anciens qui vous ont accueilli, qui ont grimpé à vos côtés, pour eux l’échelle de l’amitié, pensaient-ils, et pour vous celle du succès politique. On y a cru et comment aurait-il pu en être autrement, puisque vous n’hésitiez pas, à aller vous-même leur porter leur colis de Noël, à vous rendre chez eux et partager le verre de l’amitié ; ils n’ hésitaient pas à aller faire le tour de Fourqueux pour déposer dans les boîtes aux lettres les tracts de vos campagnes municipales ou départementales, vous accordant leur totale confiance. Ils ont ouvert les portes de leur village, ils ont accueilli avec bonheur des centaines de nouveaux fourqueusiens, ils ne se sont jamais rebellés. Lire la suite « « Une communication à sens unique… Circulez, y’a rien à voir, vous n’y comprendriez rien ! » »

La valse des mots, le Tourbillon des chiffres

Au cours des derniers jours nous avons pu observer une actualité abondante autour du projet de commune nouvelle.

1/ Intervention de M. Arnaud PÉRICARD le 2 octobre lors d’un « Facebook Live » à propos de la fusion Saint-Germain-en-Laye/Fourqueux. ► A retrouver ici

«  C’est un projet qui avance bien, positivement… »

Faisant fi des résultats de la consultation citoyenne du 30 septembre 2018 à Fourqueux qui a donné près de 70% des fourqueusiens contre cette fusion.

2/ Interview de M. Daniel LEVEL – Le Parisien 5 octobre 2018. ► A retrouver ici

«  Une participation faible de 18% … 62% de gens qui y étaient favorables cet été….comme dit le proverbe : qui ne dit mot consent. Les gens nous font confiance. Ne sont venues que les personnes qui sont contre et la plupart n’ont pas d’arguments à avancer…. »

Quand on fait de la politique il faut savoir faire parler les chiffres mais les fourqueusiens ne sont pas des idiots, ainsi :

  • Consultation par internet : enquête diffusée entre le 30 mai et le 31 août : 259 fourqueusiens ont répondu – 24% se sont déclarés tout à fait d’accord et 33% plutôt d’accord soit 147 fourqueusiens pour la fusion.
  • Consultation citoyenne du 30 septembre – 10 heures à 18 heures : 615 fourqueusiens ont répondu – 57% des votes exprimés se sont déclarés « pas d’accord du tout » + 10,59% « plutôt pas d’accord » soit 415 fourqueusiens contre la fusion.

Alors, M. Le Maire où se tient la participation faible ?

3/ Interview de M. Philippe GESLAN, président des maires ruraux des Yvelines – Le Courrier des Yvelines 10 octobre 2018. ► A retrouver ici

il explique ne pas être hostile aux fusions de communes sans pour autant que le processus ne devienne un « avantage personnel, une aide financière ou fiscale… »

Et nous commune nouvelle Saint-Germain-en-Laye/Fourqueux on se situe où dans tout cela ?

Puis il ajoute « ce n’est pas aux élus d’engager la vie de leur commune… »

Surtout lorsqu’ils n’ont pas été élus pour cela ; un programme ça passe et bien souvent les promesses se perdent dans la nature. Mais là bizarrement, aucune promesse n’a été faite et pourtant le devenir de Fourqueux va être décidé demain.